Voici comment les pauses ont changé ma façon de travailler

23 octobre 2017 6 minutes de lecture 22
Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-1V2

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un sujet qui me tient beaucoup à coeur (et qui me donne souvent du fil à retordre à titre personnel) : les bienfaits des pauses et leur importance pour être efficace et productif.

S’arrêter pour mieux repartir, l’art de faire une pause

Je travaille maintenant à mon compte sur le blog depuis 3 ans et demi (le temps file!) et j’ai une relation amour/haine avec l’aménagement de mon temps de travail. Quand on a un job-passion comme le mien, le rapport au travail change et j’ai aussi beaucoup de difficulté à estimer mon temps de travail quotidien. Pendant très longtemps j’ai eu ENORMEMENT de mal à faire des pauses : quand on est à son compte, on devient vite workaholic sans s’en rendre compte … Le nez derrière mon écran d’ordinateur ou d’iPhone de 8h30 à 22h et les déjeuners au dessus de mon clavier, je connais ! Pourtant, bûcher tête baissée sans faire de pauses n’est pas se rendre service et je m’en suis rendue compte à mes dépends. Pourquoi ?

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-4V2

Pourquoi les pauses boostent la productivité

Faire des pauses régulièrement aide à rester vif et concentré. Le cerveau marche comme un muscle :  pour enchaîner les exercices, il a besoin de temps de repos entre chaque session.

Les pauses permettent d’être plus productif et plus efficace en ressourçant nos batteries mentales, physiques et émotionnelles : c’est l’idée de s’arrêter pour mieux repartir.

Les pauses nous aident à ne pas nous lasser de nos tâches et à ainsi resté concentré sur celles-ci tout en améliorant notre capacité à mémoriser les informations.

Ne pas prendre de pauses contribue à la fatigue et au manque de concentration et d’efficacité et, dans le pire des cas, peut contribuer au burnout.

[ Sources / pour aller plus loin : 1 | 2 | 3 | 4 ]

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-9V2

Comment j’inclus les pauses dans mon planning

Depuis que Vincent m’a rejoint pour travailler à mes côtés sur Mode & The City en début d’année, nous essayons de nous aménager des temps de pauses et de ne plus travailler têtes baissées non stop pendant 10h chaque jour.

J’ai essayé différentes « ruses » pour me forcer à faire des pauses, notamment regarder une série de 20 minutes mais cela ne me convenait pas tout à fait car je culpabilisais de ce moment de loisir en pleine journée.

Depuis que nous avons adopté Pixel, nos balades sont des pauses « forcées » que j’ai appris à adorer : je sors en général Pixel sans mon téléphone et je profite de ce moment pour déconnecter, respirer, regarder autour de moi et profiter de ce moment ensemble.

La technique Pomodoro

La vraie révolution pour moi a cependant été la découvert de la technique Pomodoro, une méthode de gestion du temps qui me plait énormément et que j’ai d’ailleurs découvert grâce à plusieurs d’entre vous suite à mon article sur la gestion du temps (merci à celles qui me l’ont recommandée !)

Cette méthode développée dans les années 90 par Francesco Cirillo, a pour idée de base que des pauses régulières favorisent l’agilité intellectuelle et se présente sous la forme de cinq étapes :

* décider de la tâche à effectuer ;
* mettre un minuteur sur 25 minutes ;
* travailler sur cette seule et unique tâche jusqu’à ce que le minuteur sonne ;
* prendre une courte pause (5 minutes) à l’issue de la tâche réalisée ;
* prendre une pause un peu plus longue (15-20 minutes) à la fin de 4 « sessions pomodoro » de 25 minutes.

J’utilise mon minuteur d’iPhone pour appliquer la technique Pomodoro depuis plus d’un mois et je me sens tellement plus productive, plus efficace et moins stressée ! C’est une révélation ! Je ne culpabilise plus de prendre des pauses puisque je sais qu’elles sont incluses dans mon planning et qu’elles sont la « récompense » de sessions de travail productives et efficaces.

Au début je vous recommande de noter combien de fois vous avez eu envie de procrastiner et/ou avez été distrait(e) de votre tâche principale pour chaque « session pomodoro » de 25 minutes. Cela aide à prendre conscience de la difficulté à rester concentré(e) et invite à s’auto-discipliner. Vous verrez, à notre époque de sur-sollicitation permanente, ce n’est pas si facile de rester concentré.

Mon idée de base en utilisant la technique Pomodoro était de réussir à faire des pauses mais je me suis aussi surprise à devenir encore plus productive grâce à elle, moi qui pensais déjà l’être grâce à toutes mes astuces partagées dans cet article.

Un des avantages de cette méthode est qu’elle est libre et gratuite : cela ne vous coûte rien de l’essayer de voir si elle vous convient. Elle se met en place facilement, ne nécessite pas de matériel et s’applique à beaucoup de métiers !

Bien sûr, certains évènements peuvent venir troubler la méthode pomodoro (les réunions, les RDVs …) mais cette méthode n’a pas forcément à être appliquée de manière drastique. Vous pouvez choisir de l’appliquer le matin ou l’après-midi ou bien seulement certains jours, l’idée étant surtout de mettre en place de nouvelles méthodes de gestion du temps.

La Power Hour

Evidemment, si vous avez besoin de plus de 25 minutes pour une tache vous pouvez également aménager la méthode Pomodoro : je remplace régulièrement les « sessions pomodoro » de 25 minutes par une « Power Hour » (1h de travail ininterrompu comme évoqué dans cet article) mais, contrairement à mes habitudes d’avant, je m’octroie systématiquement un break de 20 mins à l’issue de ma « Power Hour ».

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-2V2

Le fika ou la culture de la pause avec Lov Organic

Connaissez-vous le fika ? Véritable institution en Scandinavie, il s’agit d’un break entre amis, en famille ou entre collègues, idéalement 2 fois par jour. Il s’agit d’un moment de partage autour d’une boisson chaude et d’une pâtisserie dans le but de déconnecter et de s’offrir une parenthèse de décompression au milieu d’une journée active et potentiellement stressante. Je ne connaissais pas du tout cette tradition mais de nombreux lieux de travail suédois ont carrément institutionnalisé le fika le matin et l’après-midi ! On comprend mieux le titre de peuple le plus heureux du monde quand on sait cela 🙂

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-5V2

Ma marque chouchoute Lov Organic s’est inspirée de la slow life scandinave cette saison pour sa nouvelle création : le Lovely Break ! Je suis déjà une grande amoureuse de toutes leurs infusions, rooïbos et eaux de fruits mais je dois dire que cette nouvelle infusion est un incroyable coup de coeur ! A base de fruits des bois, pommes et biscuit, c’est un délice absolu ! Son côté gourmand et régressif me ramène en enfance !

Je ne vous parle même pas de son packaging CANON qui va tellement bien avec ma déco d’automne ! Evidemment c’est la boisson idéale à boire pendant la pause fika 😉 J’ai partagé ma pause avec mes deux collègues Vincent et Pixel (haha) et nous avons tous aimé le concept de cette pause assumée (et gourmande avec des petits roulés à la cannelle pour compléter notre infusion Lovely Break)
Je suis sûre que le concept vous tente aussi, non ?

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-3 Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-7V2 Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Lovely-Break-6V2

Si vous avez envie de tester le nouveau Lovely Break de Lov Organic, le code DAPHNE vous permettra de recevoir ce nouveau mug céramique double paroi en cadeau dès 35€ d’achats, valable jusqu’au 30/11/17. Pensez à vos cadeaux de Noël en avance : les boîtes de Lov Organic sont un cadeau populaire chez moi et un mug supplémentaire en cadeau serait très certainement apprécié aussi 😉

J’espère que cet article vous aura plu et vous invitera à cultiver et entretenir vos moments de pause, une bonne tasse de Lovely Break à la main 😉

A très vite !

Article en collaboration avec Lov Organic

Par Daphné Moreau 22 commentaires
Shop the post

Vincent :
Pull & chemise Gap (old)
Pantalon Aigle

Daphné :
Pull La Redoute | Jupe Zara (old)
Mocassins Gucci

Déco :
Service Hermès (Maisons Enchantées)
Plateau Flying Tiger

22 commentaires
  • intelligently-fashionable 22 octobre 2017
  • Violette 22 octobre 2017

    Bon jour Daphné ! Je ne savais pas que cette technique existait et avait même un nom, pourtant c’est celle que j’utilise tout les jours, je suis musicienne classique, et passe toute la journée sur mon violon à travaillé seule la plupart du temps, et cette technique de travail (sessions de 25 minutes de travail intense) a révolutionné mon quotidien… À très bientôt !

  • Audrey 22 octobre 2017

    J’aime beaucoup cette idée, moi qui suis étudiante en Master 1 en Histoire du Droit, je sens vite venir la fatigue et la lassitude de avoir réaliser mes trois tonnes de fiches de cours. Cependant j’aurai peur de perdre du temps et de culpabiliser de faire des pauses même si on m’a souvent que c’était nécessaire d’en faire pour éviter un bébé burn out et arriver au bout du rouleau. du coup je tenterai bien ton système de « power hour » mais avec une pause de 5- 10 min pas plus. Merci en tout cas pour cet article, il arrive à pic en cette journée de dimanche obligatoirement studieuse. Je note tout ça ! 🙂

  • DéborahLpdr 22 octobre 2017

    Coucou Daphné ! Je suis toujours aussi fan de tes articles de développement personnel, c’est un domaine qui me passionne de plus en plus 🙂 J’ai également beaucoup de mal à prendre des pauses, je suis passionnée par mon travail et c’est vrai que c’est difficile de lever son nez de son ordinateur et de ne pas culpabiliser quand on prend une pause… Je vais tenter la méthode que tu proposes, on ne sait jamais 😉 Pour me fixer des limites je me force à ne pas travailler après une certaine heure, ça me laisse du temps pour décompresser !
    Je te souhaite un bon dimanche, bisous !

  • Fiona 22 octobre 2017

    J’apprécie de lire cet article !

    Je ne pourrais malheureusement pas essayer la technique Pomodoro car je ne suis pas sûre que les pauses fréquentes soient appréciées, quand bien même cela assure davantage d’effectivité !

    J’aurais connu cette méthode il y a quelques mois, cela m’aurait été utile pendant les révisions ! Dommage … 😉

    Il n’empêche que ces articles de « gestion », « développement personnel » sont de qualité, merci à toi.

  • Chloé* 22 octobre 2017

    Coucou Daphné 🙂

    J’ai lu attentivement ton article ce matin (et oui, tes articles sur le développement personnel sont devenus incontournables avec les articles « Les 5 petites choses » ^^). Les photos sont toujours aussi magnifiques! Et puis, ça fait toujours plaisir de voir Pixel ^^
    Tout comme toi, dès que je fais une pause, je culpabilise de mon temps « perdu » alors qu’il pourrait être utile. Même, si je me rends bien compte que je m’épuise inutilement 🙁

    Aussitôt lu, aussitôt appliqué dans l’après midi: je devais faire du tri et du rangement dans mes papiers et cours. Pour ma part, j’ai appliqué ta méthode du Power Hour avec une session de pause de 20 minutes. Je crois que je n’ai jamais été aussi productive 😉 Cette petite pause a été bénéfique puisque après avoir remis le nez dans mon rangement, j’ai changé mon idée de départ ^^
    Je pense (j’en suis sûre même!) que cette méthode va être ma meilleure alliée dans cette nouvelle année d’études au lieu de s’épuiser/s’acharner dans des heures de travail inutilement …

    Le nouveau thé Lov Organic a l’air d’être d’une petite pépite gourmande 🙂 Hâte d’aller l’acheter! J’adore leur packaging mais celui-ci est en accord avec l’automne 😉 Les roulés à la cannelle, mon petit plaisir gourmand ^^

    Passe une très bonne fin de week-end Daphné et à bientôt 🙂

  • DuPetitLait 22 octobre 2017

    Oui je pense que ce n’est pas simple car on peut considérer que ce travail est aussi pour beaucoup de gens un loisir/plaisir. L’auto-culpabilité de bien faire peur vite s’imposer. Mais comment fais-tu en travaillant autant d’heures ainsi que les ballades de Pixel pour faire vos courses, ménage, lessive, repassage, cuisine, etc… ?!

  • Heloise 23 octobre 2017

    Article sympa 🙂 toutefois les tournesols sont des fleurs d’été.

  • prettylittletruth 23 octobre 2017

    Je suis bien d’accord avec toi, les pauses sont tellement importantes. J’ai essaye la methode Pomodoro mais j’avoue que ca ne s’adapte pas vraiment a ma vie en entreprise. Notamment car on n’a pas tous la meme pause au meme moment, et bien souvent c’est quand je suis en pause que mes collegues ont besoin de qqch. Ou le telephone sonne pendant mes 25 minutes de boulot sur une tache et cela change la donne! Bref, pas facile de faire des pauses au boulot 🙂

  • Amélie 23 octobre 2017

    Salut. Merci pour tes conseils. C’est vrai qu’on a beaucoup de mal à prendre de pauses lorsqu’on pense sans cesse au boulot. Je pense que je devrais adopter un « Pixel » pour pouvoir faire plus de balades l’esprit tranquille. Je vais aussi essayer la méthode Pomodoro, car je la trouve simple et astucieuse. 🙂

  • sunsiare 23 octobre 2017

    Merci pour cet article, je ne connaissais pas cette technique mais vais la mettre en exergue dès demain où une grosse journée m’attend , belle soirée Daphné

  • gaelle R 26 octobre 2017

    Article qui tombe à pic. Je suis en plein tri, rangement cartons en vue d’un futur déménagement, et j’avoue que des fois des pauses me font du bien. Cela me permet de vider ma tête et mieux réfléchir ensuite

  • Meiko 26 octobre 2017

    Euh… moi j’ai pas besoin de me forcer à faire des pauses, elles viennent à moi trèèèès naturellement, c’est normal 😉 ?

  • jaffrelot 29 octobre 2017

    merci

  • Méryl.B 1 novembre 2017

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, faire des pauses est vraiment quelque chose d’important. On a trop tendance à se dire qu’on va faire une journée non-stop et boucler ce que l’on doit faire mais finalement, le faire petit à petit et en insérant des pauses est bien plus efficaces !
    Méryl – Simplement Méryl ♡

  • Guillaume 1 novembre 2017

    Je n’arrive pas perso à prendre le temps de faire une pause. Je suis tenté de prendre mon café, mais toujours avec mon PC…

  • Barbara 20 novembre 2017

    Merci pour cet article très enrichissant. J’ai découvert la technique Pomodoro et c’est très efficace. Je suis illustratrice et je travaille la plupart du temps de chez moi et j’avais parfois cette impression de ne jamais faire de pause, de manger en cinq minutes devant ma tablette ou mon ordi et à la moindre pause plus importante, je culpabilisais de ne pas travailler. Non seulement, maintenant je fais des pauses mais en plus, je suis bien plus productive, moins fatiguée et pas de culpabilité. Encore merci!!!

  • DEBRUNNE 4 avril 2018

    C’est vraiment beau de prendre en main ta vie comme tu le fais, et j’adore la place que tu donnes à l’accomplissement de soi et surtout à la culture de l’esthétisme, c’est comme une bulle de poésie et de douceur dans ce monde pas toujours jo-jo !
    Merci belle Daphné !

  • Juliette 29 mai 2018

    Les pauses clandestines au travail pour lire ton blog sont elles comptabilisées dans cet article 🙂 ?

  • Nina 12 septembre 2019

    Franchement, je n’ai jamais entendu parler de ces « méthodes ». Pour ma part, je bosse sans arrêt pour finir vite. Toutefois, je suis souvent tendue et stressée, peut-être que l’une de tes méthodes pourrait m’aider…

Voir tous les commentaires

Ajouter un commentaire

Suivez-moi sur Instagram @daphnemoreau
Abonnez-vous
à la newsletter
Pas la peine, je suis déjà abonné•e
Fermer