Hello les amis ! Comme je suis contente de vous retrouver aprĂšs 10 jours de digital detox ! Cette pause m’a fait le plus grand bien et je me sens comme neuve pour la reprise 🙂

Cela faisait des annĂ©es que j’avais envie de me lancer dans une digital detox sans oser sauter le pas mais honnĂȘtement, avec le recul, je ne sais pas ce qui me retenait ! J’ai passĂ© 10 jours ultra ressourçants loin des rĂ©seaux sociaux (et loin de mon tĂ©lĂ©phone par consĂ©quent) qui m’ont permis d’ĂȘtre plus disponible pour mes proches et de prendre du temps pour moi.

Comme beaucoup de gens de ma gĂ©nĂ©ration (les « vieux » millenials nĂ©s Ă  la fin des annĂ©es 80), j’ai un peu une relation amour/haine avec les rĂ©seaux sociaux. Ils font partie intĂ©grante de mon travail et sont une immense source d’inspiration et de partage pour moi mais, en mĂȘme temps, j’ai parfois l’impression qu’ils m’empĂȘchent d’ĂȘtre pleinement disponible pour mes proches et qu’ils empiĂštent sur le temps que j’aimerais consacrer Ă  d’autres activitĂ©s (comme la lecture, le sport, le cinĂ©ma entre autres) quand je ne les utilise pas avec modĂ©ration.

Je parle de rĂ©seaux sociaux mais pour ma part c’est surtout Instagram auquel je fais rĂ©fĂ©rence dans cet article car j’utilise assez peu Facebook (enfin un peu plus depuis que j’ai crĂ©Ă© mon groupe Facebook Mode & The City) et Twitter.

MĂȘme si j’apprĂ©hendais un peu, j’avais trĂšs envie de voir comment je pourrais me sentir pendant 10 jours sans rĂ©seaux sociaux et le milieu du mois d’aoĂ»t semblait ĂȘtre le meilleur moment pour disparaĂźtre sans trop de FOMO (Fear Of Missing Out) 😉

J’ai commencĂ© ma digital detox sur la fin de mes vacances entre amis et je l’ai poursuivi cette semaine Ă  Paris pendant que Vincent est parti 1 semaine sur un voilier !

Les bienfaits de ma digital detox

Sans rĂ©seaux sociaux, moins d’addiction au tĂ©lĂ©phone :

Ca a Ă©tĂ© radical pour moi : sans rĂ©seaux sociaux, je n’avais quasiment jamais mon tĂ©lĂ©phone prĂšs de moi ! Il a passĂ© la majoritĂ© de ma digital detox sur une table ou dans un coin et je ressentais beaucoup moins le besoin de l’avoir avec moi en permanence. Je l’ai presque oubliĂ© certains jours pour tout vous dire ! Ce qui est sĂ»r c’est qu’il ne traĂźnait plus sur la table pendant les repas et ça c’Ă©tait vraiment bien !

J’ai rĂ©-appris Ă  perdre la notion du temps :

Quoi de plus jouissif pendant les vacances que de perdre la notion du temps ? Laisser les journĂ©es filer, ne jamais regarder l’heure, prendre le temps … C’est ce que m’a permis cette digital detox ! Sans montre et sans tĂ©lĂ©phone, je ne regardais jamais l’heure et sans « la pression » de poster une photo Instagram sur mon feed le soir entre 20h30 et 21h quasi quotidiennement, j’ai totalement perdu la notion du temps pendant 10 jours et c’Ă©tait vraiment formidable !

J’ai nourri ma crĂ©ativitĂ© :

Se recentrer sur soi et prendre le temps a des milliers de bienfaits (je pourrais en parler des heures) et l’un deux est de booster sa crĂ©ativitĂ©. Pendant ces 10 jours de digital detox j’ai eu des tas de nouvelles idĂ©es (de sujets d’articles, de photos …) et d’inspiration. J’ai beaucoup Ă©crit mais fait aucune photo. MĂȘme si j’ai hĂąte de m’y remettre, ça faisait du bien de laisser mon appareil au placard quelques jours !

J’ai pris le temps de m’atteler Ă  des projets sans interruption :

Parfois, mon temps d’attention me dĂ©prime ! J’ai l’impression d’ĂȘtre toujours sollicitĂ©e de tout cĂŽtĂ© et d’avoir du mal Ă  me concentrer sur une mĂȘme tĂąche pendant plusieurs minutes/heures sans interruption (mĂȘme si je suis une grande adepte de la mĂ©thode Pomodoro) et la sur-sollicitation du tĂ©lĂ©phone/des rĂ©seaux sociaux y est pour beaucoup c’est certain. RĂ©duire mon addiction Ă  mon tĂ©lĂ©phone pendant ces 10 jours m’a permis de me recentrer et de ne plus ĂȘtre en permanence distraite, ce qui m’a laissĂ© le temps de m’atteler Ă  de nombreux projets que je laissais traĂźner depuis des mois (voire des annĂ©es pour certains). Pas forcĂ©ment des choses palpitantes (de la compta notamment haha) mais des choses chouettes aussi (je vous en reparle plus bas).

IG-hortensia-5

Ce que j’ai appris de ma digital detox

J’ouvre Instagram par pur rĂ©flexe :

Les deux premiers jours de ma digital detox, j’ouvrais Instagram par pur rĂ©flexe dĂšs que j’avais mon tĂ©lĂ©phone dans la main, sans mĂȘme m’en rendre compte. C’Ă©tait de la folie ! A chaque fois que j’ouvrais l’app je me disais « aaah mais c’est pas possible, tu n’as pas le droit et tu le sais! » … Si ça ce n’est pas ĂȘtre totalement addict haha !

Les gens comprennent parfaitement le besoin de digital detox :

Vous avez Ă©tĂ© tellement comprĂ©hensifs quand j’ai annoncĂ© ma digital detox, MERCI ♡ Comme je l’ai dĂ©jĂ  dit plusieurs fois ici, je suis une people pleaser et je ne supporte pas de dĂ©cevoir les gens, j’apprĂ©hendais donc de vous « abandonner » mais je crois que tout le monde comprend parfaitement l’envie de couper. Vos messages de soutien m’ont empĂȘchĂ© de culpabiliser pendant ces 10 jours et ça c’Ă©tait gĂ©nial !

Ce n’est pas si difficile (et long) que ça !

Je pensais que ces 10 jours seraient interminables (j’avais mĂȘme sous-entendu que je pourrais ne faire une digital detox que de 7 jours car j’avais peur de ne pas tenir 10 haha) mais honnĂȘtement c’est passĂ© super vite ! Les premiers jours ont Ă©tĂ© ceux oĂč les rĂ©seaux sociaux me manquaient le plus mais je me suis totalement habituĂ©e ensuite et je n’y pensais (quasiment) plus !

Ce que j’ai fait pendant ma digital detox

Comme je vous le disais plus haut je me suis attelĂ©e Ă  plein de projets que je laissais traĂźner depuis des mois (voire plus d’un an) dont celui dont je suis le plus fiĂšre : la redĂ©coration de notre bureau ! Nous avons dĂ©mĂ©nagĂ© en mars dernier et je voulais repeindre les murs (qui Ă©taient bleu canard, une couleur que je n’aime pas du tout) de notre bureau depuis l’emmĂ©nagement.

Comme la couleur des murs ne m’inspirait pas, je n’avais pas non plus pris le temps de faire une vraie dĂ©co sympa. Un an et demi plus tard j’ai envie pris le temps de faire tout ça ! C’Ă©tait un petit chantier (poncer les murs, sous couche, peinture …) mais je suis trĂšs fiĂšre de moi d’avoir tout fait moi -mĂȘme. Il me reste encore quelques petits Ă©lĂ©ments de dĂ©co Ă  peaufiner mais le rĂ©sultat est canon, je vous montre vite !

J’ai pris du temps pour moi :

J’ai lu (5 livres au total pendant mes vacances), fais longues des balades avec Pixel, j’ai regardĂ© des films (j’ai enfin vu A Nous Quatre pour la premiĂšre fois, 21 ans plus tard haha), des reportages et des sĂ©ries (mon plaisir coupable de la semaine : la derniĂšre saison de Keeping Up With The Kardashians), mĂ©ditĂ© tous les jours et fait du sport !

J’ai fait une cure de sommeil :

J’ai profitĂ© de cette digital detox et du fait que j’Ă©tais quelques jours en solo pour me coucher tĂŽt et mĂȘme faire des siestes courtes certains aprĂšs-midi ! Comme je vous le dis souvent je suis obsĂ©dĂ©e par le sommeil (je suis un monstre si je ne dors pas assez) et c’est un tel luxe d’avoir pu recharger mes batteries ainsi ces 10 derniers jours !

IG-hortensia-2

Comment poursuivre ma digital detox

Regarder davantage Instagram depuis mon ordinateur :

J’ai bien identifiĂ© que mon addiction aux rĂ©seaux sociaux Ă©tait surtout liĂ©e Ă  Instagram. Comme je passe la majoritĂ© de mes journĂ©es de travail derriĂšre un ordinateur, je vais essayer de davantage consulter Instagram depuis un desktop et non depuis l’appli mobile car c’est lĂ  que j’ai tendance Ă  « tomber dans la spirale » et Ă  passer beaucoup (trop) de temps sur la plateforme. J’ai l’impression que je serais plus raisonnable quant Ă  ma consommation d’Instagram depuis mon ordinateur !

Ne garder que la crĂšme de la crĂšme :

J’ai fait un grand tri dans les comptes que je suis pour ĂȘtre sĂ»re de ne suivre que des gens qui m’inspirent au quotidien. Goodbye les gens qui se plaignent en Stories, je ne veux garder que le positif !

Faire des mini digital detox :

Je suis certaine de refaire une digital detox l’an prochain durant mes vacances d’Ă©tĂ© mais j’ai bien envie de rĂ©itĂ©rer l’expĂ©rience en format plus court tout au long de l’annĂ©e : tous les premiers dimanches du mois par exemple ou un weekend de temps en temps ! Je suis certaine que ça fait beaucoup de bien aussi !

Ne pas avoir mon téléphone à table ou quand je suis avec mes proches :

AprĂšs avoir totalement banni le tĂ©lĂ©phone de notre chambre Ă  coucher, j’ai bien l’intention de faire la mĂȘme chose Ă  table pendant les repas pour donner toute mon attention aux gens avec lesquels je partage mes repas ! Ma nouvelle rĂšgle ? J’ai le droit de faire des photos/vidĂ©os pour les poster en Stories mais je ne les posterai pas tout de suite pour pouvoir profiter, ce qui m’amĂšne Ă  mon prochain point …

Apprendre que tout peut attendre !

Partager les expĂ©riences que je vis est sans aucun doute l’une des choses que je prĂ©fĂšre dans mon mĂ©tier et j’en tire un rĂ©el plaisir ! Cependant, Ă  vouloir toujours tout partager en temps rĂ©el, on en oublie parfois presque de vivre soi-mĂȘme l’expĂ©rience que l’on partage.

Partager mes expĂ©riences en Stories un peu en dĂ©calĂ© permet de remĂ©dier Ă  ça et c’est ce que j’ai fait pendant notre lune de miel. Je prenais mes photos/vidĂ©os en temps rĂ©el mais je ne les partagerai que plus tard afin de profiter Ă  fond de ce que j’Ă©tais en train de vivre. C’est un bon moyen de concilier le partage et l’expĂ©rience en elle-mĂȘme 🙂

RĂ©-apprendre Ă  m’ennuyer :

S’ennuyer est tellement important, c’est bon pour la crĂ©ativitĂ© ! Les smartphones nous ont crĂ©Ă© ce besoin permanent d’ĂȘtre toujours en train de faire quelque chose et ça finit par rendre fou ! Parfois, garder son tĂ©lĂ©phone dans sa poche quand on fait la queue au supermarchĂ© n’est pas si terrible 😉 Pendant ma digital detox par exemple, je n’Ă©tais plus greffĂ©e Ă  mon tĂ©lĂ©phone lorsque je marchais dans la rue et c’Ă©tait quand mĂȘme bien plus agrĂ©able de regarder autour de moi plutĂŽt que d’avoir le nez collĂ© Ă  mon tĂ©lĂ©phone !

IG-hortensia-4

Et vous ?

Et vous, vous avez dĂ©jĂ  fait une digital detox ? C’est une expĂ©rience qui vous tente ? J’espĂšre vous avoir donnĂ© envie, mĂȘme si votre dĂ©tox ne dure qu’une journĂ©e ou un weekend 🙂 C’est Ă  essayer !

Vous pouvez aussi relire mon article sur comment dĂ©connecter de son tĂ©lĂ©phone et avoir plus de temps libre 🙂

A trĂšs vite !