choses-appris-en-30-ans-anniversaire-ok4

J’ai fêté mes 30 ans la semaine dernière et, croyez le ou non, j’ai franchi ce cap avec bonheur ! Je suis plus heureuse et épanouie à 30 ans que je ne l’ai jamais été 🙂 Je suis incroyablement reconnaissante de tout ce que la vie m’a offert mais aussi très fière de moi car j’ai travaillé dur, dans la sphère personnelle comme professionnelle, pour en arriver à ma situation d’aujourd’hui. Je vous avais promis un article sur mon passage à la trentaine, le voici ! Je vous parle des 15 choses les plus importantes que j’ai apprises en 30 ans 🙂

Nous sommes maîtres de la manière dont nous appréhendons la vie

Vous me demandez souvent quelle est ma recette bonne humeur et mon astuce pour être toujours souriante et enjouée. Je fais tout simplement le choix d’être ainsi ! Comme tout le monde j’ai évidemment des jours « sans » mais je fais le choix de toujours voir le verre à moitié plein et de ne jamais me focaliser sur le négatif. C’est un exercice mais vous verrez ça vient vite 😉 Quelle que soit la situation il y a toujours quelque chose de positif à retirer et j’approche chaque situation avec un a priori positif et jamais négatif. Si on veut voir le mal partout cela est facile… mais l’inverse l’est aussi 😉

Notre vision des choses est unique

Comprendre que nous sommes tous différents et que nous ne pensons/fonctionnons pas de la même manière est la clef de relations épanouies avec les autres. Chacun d’entre nous est profondément unique et a son propre mode de fonctionnement, sa propre manière de penser et de réagir. Imaginer que nous pensons tous de la même manière et ne pas chercher à se mettre à la place des autres pour les comprendre est la plus commune des erreurs.

Parfois, certaines réactions nous déroutent, nous choquent et nous blessent, tout simplement car nous n’arrivons pas à les comprendre. Pourquoi ? Parce que nous n’aurions pas réagi comme ça ! L’important est d’échanger, de se parler, et d’essayer de se mettre à la place de l’autre pour mieux le comprendre et savoir quel message il cherchait à faire passer ! Chercher à interpréter les réactions des autres à travers notre propre prisme et notre propre point de vue est peine perdue.

Autre chose : je sais combien il est frustrant de vouloir changer les autres sans y arriver mais c’est tout simplement impossible ! La seule personne que nous pouvons changer est nous-même 😉

Nous ne pouvons pas tout faire tout seul

Apprendre à déléguer a été l’un de mes plus gros challenges ces dernières années. Je suis l’ainée de ma fratrie, la première de mes cousins, le premier enfant du groupe d’amis de mes parents et j’ai toujours été habituée à me débrouiller seule et à tout faire moi-même. Dans la sphère privée comme personnelle vouloir tout faire tout seul revient clairement à se tirer une balle dans le pied. Pourtant c’est ce à quoi j’avais été habituée durant des années (« on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même » était ma devise) et je me suis épuisée à garder cette habitude, particulièrement dans mon travail en étant à mon compte.

Il y a quelques années j’étais vraiment fatiguée mentalement et je commençais à épuiser ma créativité et mon envie… c’est là que j’ai compris l’importance de déléguer ! Aujourd’hui je suis bien entourée dans la sphère professionnelle (avec ma petite équipe de 3 avec Vincent et Ophélie) et je revis ! Je suis plus créative car mon esprit n’est pas sans cesse encombré par la longue liste de tâches à boucler et ce sentiment n’a pas de prix ! On a toujours tendance à penser que l’on fera tout mieux soi-même mais… c‘est faux ! Et si une control freak comme moi vous le dit vous pouvez le croire sur parole ! Et ça marche aussi dans la sphère privée : parfois on a l’impression de tout faire tout seul tout simplement parce qu’on n’a jamais demandé à l’autre de s’en occuper 😉

choses-appris-en-30-ans-anniversaire-ok3

Nous sommes la somme des 5 personnes avec lesquelles nous passons le plus de temps

Vous entourer de personnes qui nous soutiennent et nous nourrissent est probablement le meilleur conseil que je ne pourrais jamais vous donner. Ces dernières années j’ai mis fin à des relations toxiques ou qui ne m’apportaient plus rien afin de me recentrer sur mes amis les plus proches, les gens qui me soutiennent dans mes projets, ceux qui sont toujours à l’écoute et sur lesquels je peux compter. Nous avons tous des vies à mille à l’heure et j’ai personnellement peu de temps libre alors je veux m’assurer que je partage ce temps avec des gens qui me rendent heureuse et qui m’apportent des choses !

Couper les ponts avec des gens qui ne nous apportent plus rien ou, pire, qui agissent comme des sangsues de notre bonheur est certes difficile mais cela permet de libérer du temps pour soi ou pour des gens qui nous apportent davantage de choses positives.

Faire du sport rend heureux

S’il y a bien une chose que j’ai apprise cette dernière décennie c’est que pratiquer une activité physique contribue profondément au bonheur. Que ce soit le simple fait de marche, nager, courir, faire du vélo, du fitness… bouger et ne pas rester sédentaire est bon pour la santé physique comme mentale ! Si cela vous intéresse vous pouvez relire cet article sur ma routine sportive pour en savoir plus sur mon rapport au sport et ceux que je pratique.

Écouter les autres mais pas trop !

Quel que soit le sujet, tout le monde a toujours un avis sur tout ! Et bien qu’il soit important et intéressant d’avoir les avis d’autrui, être capable de prendre ses propres décisions et d’être confiant dans ses choix est aussi primordial à mon sens. Certaines personnes essaieront toujours de saper vos rêves et vos envies (souvent car eux-mêmes n’auraient pas le courage de les poursuivre) et il ne faut jamais se laisser trop influencer par les autres ! Apprendre à faire ses propres choix (et commettre ses propres erreurs aussi) forgent le caractère !

Etre curieux et sortir de sa zone de confort

Je pense que l’ouverture d’esprit est la plus belle des qualités. C’est Vincent qui m’a tout appris de cela car c’est la personne la plus curieuse que j’ai jamais connue ! Je suis plutôt du genre à rester sur mes gardes et à ne pas sortir de ma zone de confort et c’est Vincent qui m’a appris à m’intéresser à de nouvelles choses, à tester de nouvelles expériences et à me rendre compte que j’avais (souvent) tort et que mes aprioris n’étaient pas toujours fondés ! Sortir de sa zone de confort et s’essayer à de nouvelles choses permet d’ouvrir de nouveaux horizons et de multiplier ses opportunités !

La bienveillance amène la bienveillance

Souriez, soyez aimable, rendez service et vous serez plus heureux ! C’est quelque chose dont j’ai la certitude absolue depuis longtemps et que je pratique au quotidien ! Si vous êtes agréable avec quelqu’un (à la caisse du supermarché, dans le métro, dans votre rue) on vous le rendra !

choses-appris-en-30-ans-anniversaire-ok2

Notre smartphone n’est pas toujours notre meilleur ami

L’une des meilleures décisions que j’ai prises ces dernières années était sans nul doute de bannir le smartphone de ma chambre à coucher. J’ai renoué avec le plaisir de lire le soir, loin d’un écran lumineux collé à mon visage et ma qualité de vie (et de sommeil) s’est grandement améliorée. Apprendre à laisser son téléphone chez soi, dans son sac ou dans sa poche et à ne pas systématiquement le sortir dès qu’il y a un moment de « creux » dans une situation est primordial !

Lorsque je dîne avec un.e ami.e je fais tout pour ne pas sortir mon téléphone et, si je dois l’avoir sur la table, je le retourne pour ne pas être tentée de regarder l’écran. Et, quand mon ami.e va aux toilettes pendant le dîner je ne me jette pas sur mon téléphone et j’essaie de profiter de ces deux minutes pour regarder autour de moi, observer… Apprendre à papillonner de nouveau est très important car on a perdu cela avec l’hyper connectivité !

Apprendre à se remettre en question et reconnaître qu’on a tort

L’une des raisons pour lesquelles Vincent et moi ne nous fâchons que très rarement est notre capacité respective à nous remettre en question, à reconnaître que nous avons eu tort et nous excuser. Avoir un ego surdimensionné ne vous mènera nulle part dans la vie ! Au contraire avoir l’humilité de reconnaître ses erreurs montre à nos proches que nous sommes honnêtes 🙂

Faire de la méditation

La méditation a littéralement changé mon regard sur la vie et ma manière dont je l’appréhende. Je suis beaucoup plus calme depuis que je médite et, surtout, je prends davantage de recul sur des situations qui m’auraient irritée/contrariée/blessée il y a encore quelques années. La méditation m’a aussi été grandement utile pour apprendre à mieux gérer mon stress dans certaines situations. Si vous voulez en lire plus sur la méditation, RDV dans cet article sur mes applications de méditation favorites.

Rester fidèle à soi-même

Nos valeurs sont la base de notre identité et il ne faut les compromettre pour rien au monde. C’est parfois difficile dans certaines situations mais rester fidèle à soi même est probablement la chose la plus importante de la vie. Etre authentique et prendre des décisions avec lesquelles on est en phase est primordial afin de toujours rester « droit dans ses bottes ». Ma devise de vie est une phrase d’Eleanor Roosevelt qui résume parfaitement cette philosophie : « Do what you feel in your heart to be right for you will be criticized anayway » qui se traduirait par « Fais ce que tu sais être juste au fond de toi car tu seras critiquée quoi que tu fasses ».

Nous avons toujours la réponse au fond de nous

Suivre son instinct est quelque chose que j’encouragerai toujours. Lorsqu’on se pose une question, on a quasiment toujours la réponse au fond de nous, bien enfouie dans notre inconscient. C’est d’ailleurs pour cela que j’aime tant interpréter mes rêves car ils me révèlent souvent des choses que je ressens au fond de moi mais que j’ai parfois du mal à m’avouer consciemment. La réponse à toutes nos interrogations les plus existentielles est toujours en nous !

Ne soyons pas trop durs avec nous-même !

Nous n’avons qu’une vie et qu’un corps, apprenons à nous traiter avec douceur, bienveillance et gentillesse, comme nous traiterions quelqu’un que nous aimons. Apprendre à se traiter avec douceur et respect rend profondément heureux ! La relation que l’on a avec nous-même est l’une de celles qu’il faut prendre le plus soin d’entretenir ! A ce sujet, je vous invite vivement à relire mon article de développement personnel sur la confiance en soi.

Le sommeil est la base de notre vie

Je suis absolument obsédée par le sommeil et par son impact sur la qualité de vie. J’ai passé des années à calibrer mon rythme de sommeil et je suis très vigilante (autant que faire se peut) quant à mon heure de coucher/lever et mon nombre d’heures de sommeil quotidien car je sais que sans une nuit reposante je ne peux pas fonctionner (pire je suis un monstre haha). Vous pouvez en lire davantage sur ma relation avec le sommeil et l’importance de celui pour être heureux sur le blog !

Et vous ?

J’espère que cet article vous aura plu ! Et vous, vous avez déjà franchi le cap de la trentaine ou pas encore ? Quel sont les conseils de vie que vous donneriez aux autres et à vous-même ?

Belle fin de semaine 🙂