Blog-Mode-And-The-City-Pourquoi-Banni-Telephone-Chambre

Il y a un peu plus d’un mois j’ai pris la meilleure décision de ma vie : celle de bannir mon téléphone portable de ma chambre ! Cela faisait des mois que j’avais très envie de ne plus laisser mon iPhone passer le pas de la porte de notre chambre à coucher mais je n’avais pas encore eu le « courage » de passer à l’action. C’est maintenant chose faite et je ne regrette pas une seule seconde !

Téléphone, sommeil & productivité

Je vous en ai déjà parlé en détails dans cet article de développement personnel :  j’essaie d’être le plus vigilante possible quant à mon temps et ma qualité de sommeil. Pendant longtemps, j’ai clamé haut et fort ne pas aimer dormir mais, après beaucoup de lectures sur le sujet, je me suis rendue compte que préserver et choyer le sommeil était pourtant la base d’une vie équilibrée et productive.

Je me fais « violence » depuis plusieurs années pour ne plus me servir de mon téléphone le soir, justement dans le but de préserver mon sommeil (je vous parle des méfaits du téléphone dans la chambre un peu plus bas). Cela faisait des années que j’avais réussi à laisser mon iPhone sagement sur ma table de nuit sans (trop) le regarder mais j’ai étrangement « rechuté » et recommencé à passer du temps le nez sur mon téléphone avant de me coucher ces 6 derniers mois.

Mes derniers moments avant de sombrer dans le sommeil étaient donc quasiment quotidiennement passés sur l’écran de mon iPhone. Au lieu de lire le soir comme je le faisais avant, je me glissais entre les draps mon téléphone à la main, à zoner de manière passive sur les réseaux sociaux, principalement Instagram. Je me suis assoupie ou endormie avec mon téléphone à la main un bon nombre de fois (et je n’en suis pas fière).

Le matin, même problème : mes premières minutes étaient systématiquement passées sur un écran à cause de ce vilain réflexe de saisir mon iPhone dès mes yeux ouverts. Je me suis toujours considérée « du matin » (du genre à sauter du lit 30 secondes après m’être réveillée) mais, à cause de cette addiction à mon iPhone, j’avais récemment plutôt tendance à trainasser au lit quotidiennement après m’être réveillée, le nez collé à mon smartphone sur les réseaux sociaux et je me levais chaque jour avec l’impression d’avoir perdu du temps le matin, au lieu de pouvoir tranquillement me préparer ou petit déjeuner.

Les méfaits du téléphone dans la chambre

Les méfaits sont nombreux mais le plus évident est celui causé par la lumière bleue émise par nos écrans (téléphone, tablette, ordinateur …) qui entrave l’endormissement. La lumière bleue qui se dégage de nos écrans est trop stimulante et perturbe la mélatonine, l’hormone qui régule notre rythme veille/sommeil. En percevant cette lumière bleue avant de dormir, notre cerveau pense qu’il fait encore jour et nous avons ainsi plus de mal à trouver le sommeil par la suite. Il est recommandé de ne pas s’exposer à de la lumière bleue pendant au moins 60 minutes avant le coucher afin de ne pas perturber l’endormissement.

Vous pouvez en lire davantage sur l’importance du sommeil pour être heureux dans mon article de développement personnel.

Avoir son téléphone le soir perturbe également la période de repos et de détente qui précède normalement l’endormissement, notamment propice à la lecture ! J’ai retrouvé le plaisir de lire ou de feuilleter des magazines/catalogues avant de dormir et c’est un vrai bonheur ! Sans la stimulation de la lumière bleue, je « pique du nez » naturellement sur mon livre et je m’endors ensuite hyper facilement.

En ce moment je lis Lean In de Sheryl Sandberg, la Directrice des Opérations de Facebook, un livre passionnant et féministe qui examine les inégalités homme/femme particulièrement dans le milieu du travail, les mauvaises habitudes ancrées dans notre société et qui poussent les femmes à l’auto-dévalorisation. Le livre offre des clefs pour rendre notre société plus égalitaire et encourager les femmes à poursuivre des carrières et des postes de leaders.

Enfin, si vous êtes en couple, vous aurez certainement constaté que le téléphone entrave les interactions sociales. Je suis très bavarde et j’adore parler avant de m’endormir. Cependant, ces moments d’échanges sont souvent perturbés ou tout simplement rendus inexistants par les téléphones portables puisque chacun a le nez sur son smartphone. Privilégions les moments d’échange non virtuels !

Définitivement bannir le téléphone de la chambre à coucher

Je suis convaincue que la première et la dernière chose que nous faisons chaque jour est représentative de notre vie. Et je n’avais plus envie que ces moments-là soient passés sur l’écran de mon téléphone. Il y a quelques mois j’ai donc pris la décision de définitivement bannir mon téléphone de ma chambre et de rendre à cette pièce son utilité première : une pièce réservée au sommeil. La tentation de regarder mon smartphone était trop forte lorsqu’il était posé sur la table de nuit : je le mets dorénavant à charger dans la cuisine avant d’aller me coucher et je ne l’emmène plus dans ma chambre.

Vous savez quoi ? C’est génial ! Le matin je me lève plus rapidement et je ne perds plus 30 minutes à zoner passivement sur Instagram ; au contraire je me lève, je prends le temps de faire ma séance de méditation quotidienne et je prends ensuite mon téléphone en main « en conscience » :  je regarde activement les réseaux sociaux (et non passivement sans vraiment prendre de plaisir), pendant que je petit-déjeune par exemple. Je n’ai plus l’impression de perdre mon temps sur mon téléphone mais au contraire j’apprécie le temps que j’y consacre et je m’en sers dans un but précis (répondre à un sms, puiser de l’inspiration sur Instagram, regarder mes emails etc).

Je sais que « l’excuse » qui est souvent donnée pour avoir son téléphone dans sa chambre est que cela sert de réveil. J’ai la chance de travailler à mon compte et d’être réglée comme une pendule, je ne mets donc pas de réveil et je me réveille naturellement entre 7h et 7h30 tous les matins, la semaine comme le weekend. Cependant si c’est l’excuse que vous vous donnez à vous même pour prendre votre téléphone dans votre chambre j’ai une solution pour vous : acheter un réveil haha ! Une évidence, n’est-ce pas ? Les modèles de base ne vous couteront même pas 10 euros et c’est largement ce que vaut votre sommeil !

Mon prochain combat ? Réussir à convaincre Vincent de bannir le téléphone dans la chambre aussi ! Je crois qu’il n’est pas encore tout à fait prêt mais j’espère être en bonne voie pour le convaincre 😉

Et vous, vous emmenez votre téléphone dans votre chambre ? Vous auriez-vous envie d’essayer de le bannir de la chambre à coucher aussi ? Dites moi, j’adorerais connaître votre ressenti sur le sujet !

Bonne semaine !

Pour relire mes anciens articles de développement personnel RDV dans cette catégorie.