Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Cinq-Petites-Choses-250

#1 : Même si l’hiver ne semble pas avoir dit son dernier mot, mes pensées sont déjà tournées vers le printemps/été et vers … encore plus de paniers en osier et paille hahaha ! On ne se refait pas ! Comment résister à cette petite merveille à seulement 29 euros quand on est obsédée par les paniers ET par tous les motifs d’inspiration nautique comme moi ! Il vous plaît ?

#2 : Cette semaine j’ai eu le plaisir de recevoir ce merveilleux bouquet issu de la collaboration entre Bergamotte et Pierre Hermé. Je crois que ce n’est plus un secret pour personne ici : je suis absolument fan de Bergamotte (j’ai même créé mon propre bouquet en collaboration avec eux en décembre dernier) Leurs bouquets sont toujours beaux, raffinés, tiennent longtemps et arrivent dans un joli packaging ! Cette création éphémère Bergamotte x Pierre Hermé est particulièrement divine avec ses couleurs toutes douces et elle peut même être accompagnée d’une boîte de macarons hehe (vraiment parfaite donc haha). Avis aux gourmand(e)s !

Blog-Mode-And-the-City-Lifestyle-Cinq-Petites-Choses-250-moi-tonya

#3 : Dimanche dernier, Vincent et moi avons été voir Moi, Tonya au cinéma, un film que j’attendais avec beaucoup d’impatience depuis que j’en avais vu la bande annonce il y a des mois. WOW WOW WOW quelle claque ce film ! S’il avait été une fiction écrite par des scénaristes, tout le monde aurait trouvé cela « trop gros/too much/trop américain » mais le fait que ce soit bel et bien une histoire vraie m’a totalement sidérée ! Le pitch de ce film ? L’histoire vraie (et très chaotique) de Tonya Harding, championne de patinage artistique dans les années 90 et qui s’est retrouvée au coeur d’un scandale surmédiatisé dans les années 90 suite à l’attaque de Nancy Kerrigan, l’une de ses « rivales » lors de nombreuses compétitions de patinage artistique.

Les performances d’acteurs sont toutes absolument hallucinantes dans ce film (Margot Robbie et Allison Janney <3) et vous resterez scotchés sur vos sièges à suivre les mésaventures des différents personnages, à n’en pas croire vos yeux face à tant d’improbabilité. Je ne préfère pas trop vous en révéler mais j’ai également adoré la manière dont Moi Tonya est filmé, très immersive pour le spectateur. BREF  je vous le recommande chaudement !

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Cinq-Petites-Choses-250-sac-sezane

#4 : Deux paniers dans un même article Les Cinq Petites Choses ? Que voulez-vous, on ne se refait pas ! Vous avez été tellement nombreuses à m’envoyer ce nouveau panier Sézane à motifs citrons en message privé sur Instastory haha ! Vous me connaissez bien ! Pas de doute, je vais tout faire pour mettre la main dessus dimanche lors de la prochaine vente Sézane 🙂 Vous pouvez découvrir ici le lookbook de la nouvelle collection si ce n’est pas déjà fait 😉

#5 : Encore un film à partager avec vous ! Je vais toujours énormément au cinéma à cette période de l’année car la cérémonie des Oscars est imminente (je ferai ma traditionnelle nuit blanche pour la regarder dans la nuit de dimanche à lundi en live tweetant) et j’essaie toujours de voir le maximum des films nommés 🙂 Nous avons été voir The Shape Of Water de Guillermo Del Toro cette semaine et c’était un réel voyage ! Je raffole de ce type de cinéma onirique et ponctué de fantastique mais il a fallu que je pousse un peu Vincent à m’accompagner car la bande annonce ne l’avait pas 100% convaincu (mais il a finalement beaucoup aimé).

The Shape Of Water est un film absolument à part : doux, romantique, ponctué de fantastique et d’imaginaire, il est d’une incroyable poésie. C’est un film comme on n’en fait plus ! La mise en scène et la photographie du film sont absolument impeccables. Comme dans tout bon film, le casting n’est pas un reste avec des prestations particulièrement excellentes de Sally Hawkins, Richard Jenkins et Michael Shannon (les 2 premiers étant nommés aux Oscars cette année).

En parallèle de la très belle histoire d’amour sur laquelle repose se film, on perçoit une fine critique de la société américaine de l’époque (les années 60s) qui donne encore plus de dimension au film. Alors oui, on sait exactement (ou presque) on l’on va avec The Shape Of Water et il n’y a pas de surprise dans l’intrigue, mais je trouve que ce n’est pas ce que l’on cherche avec un tel film. The Shape of Water est un film qui reflète parfaitement le style de Guillermo Del Toro et qui ne plaira pas à tous mais il a le mérite d’avoir son empreinte et d’aller jusqu’au bout de son parti pris. Un film absolument fascinant, qu’on l’aime ou non ! Je vous le recommande vivement !

Je vous souhaite un très bon weekend & à très vite !