comment-j-ai-appris-a-parler-anglais-couramment

Hello tout le monde ! Aujourd’hui on se retrouve pour un article sur un sujet que vous me demandez d’aborder depuis très longtemps : mon niveau d’anglais !

Je parle anglais couramment depuis de nombreuses années, sans n’avoir jamais vécu dans un pays anglophone. Je vous avoue qu’il n’est d’ailleurs pas rare qu’on me prenne pour une américaine en m’entendant parler anglais lorsque je voyage, ce qui me fait toujours rire !

Je vous en dis un peu plus sur comment j’ai appris à parler anglais couramment dans cet article !

Comment j’ai appris à parler anglais couramment

J’ai toujours beaucoup aimé les langues, tout particulièrement l’anglais. J’ai une bonne oreille, couplée à une excellente mémoire, ce qui m’a toujours facilité l’apprentissage des langues.

Parler anglais est un vrai avantage dans la vie, que ce soit dans le monde du travail (selon les domaines d’activité) ou bien lorsqu’on voyage. Dans une grande partie du monde, parler anglais est l’assurance de pouvoir quasiment toujours se faire comprendre. Personnellement j’ai toujours tendance à être un peu angoissée lorsque je voyage et cela me rassure beaucoup de savoir que je pourrais toujours me faire comprendre, même en cas de problème.

Même si j’ai suivi des cours d’anglais à l’école comme tout le monde, j’ai majoritairement appris l’anglais toute seule et de façon autodidacte.

Les livres en anglais

Tout a commencé lorsque mon papa m’a ramené Harry Potter et la Coupe de Feu en anglais en rentrant d’un voyage en Angleterre. J’avais 12 ou 13 ans à l’époque et déjà hyper fan d’Harry Potter. Mon papa m’avait offert ce livre en tant que souvenir, sans envisager que je ne me plonge dans ce pavé de plus de 600 pages en anglais à mon âge. Pourtant, puisque je connaissais déjà ce livre quasiment par coeur en français, je me suis tout de suite lancée dans sa lecture en version originale et cela été le début de mon coup de foudre/apprentissage vraiment approfondi de l’anglais. J’ai eu l’impression de redécouvrir totalement Harry Potter en le lisant en anglais et j’adorais l’idée de pouvoir lire les vrais mots choisis par J.K Rowling sur le papier et non pas la transposition d’un traducteur, aussi bon que soit son travail 😉

J’ai commencé à lire avec un petit répertoire à côté de moi, dans lequel je notais tous les mots que je ne connaissais pas, avec leur traduction en français à côté. C’est comme ça que j’ai enrichi mon vocabulaire en anglais. Harry Potter et la Coupe de Feu a été le premier livre que j’ai lu en anglais, mais j’ai rapidement commencé à dévorer des tas d’autres livres en VO, souvent des thrillers ou romans policiers (j’ai ainsi lu toute la bibliographie d’Harlan Coben à l’époque). Après cela je n’ai plus jamais lu un seul Harry Potter en français et aujourd’hui je ne lis en français que les livres dont c’est la langue d’écriture originale.

Au fil de mes lectures en anglais, j’ai commencé à chercher de moins en moins de mots dans le dictionnaire : non seulement parce que mon vocabulaire s’enrichissait, mais aussi parce que je n’avais plus besoin de connaître la traduction française de chaque mot. Je comprenais les idées et les concepts sans avoir besoin de leur équivalent en français, tout simplement car je ne réfléchissais plus en français lorsque je lisais en anglais. Aujourd’hui, même en parlant couramment, je suis parfois incapable de traduire littéralement un mot anglais en français : je comprends son sens, mais j’ai du mal à trouver son équivalent précis en français, car je ne passe plus par cette langue dans mon cerveau quand je lis/parle en anglais.

Les séries en anglais

En parallèle de ma découverte de la lecture en anglais lorsque j’avais 12/13 ans, j’ai commencé à regarder des séries en anglais, dont FRIENDS puisque je venais de recevoir l’intégrale des 10 saisons en DVD. Lire en anglais et regarder des séries/films en VO sont deux expériences très différentes et parfaitement complémentaires qui m’ont appris la majorité de ce que je sais en anglais aujourd’hui.

Je trouve que FRIENDS est vraiment la série parfaite pour apprendre l’anglais, car elle est très ancrée dans le quotidien et les mots/expressions qui sont utilisés sont utiles car employés dans des situations globalement réalistes et transposables. Et surtout, regarder des séries ou films en VO m’a permis de me faire l’oreille et de travailler ma prononciation ainsi mon accent tout en continuant d’enrichir mon vocabulaire !

Aujourd’hui, dès que l’anglais est la langue d’origine d’une série, d’un film ou d’une série, je lis ou visionne en anglais, idem pour les livres audios ou podcasts !

Les langues pendant mes études, et après

A la suite de mon bac, je n’étais pas certaine de la voie à emprunter, j’ai donc choisi de m’orienter vers les langues, me disant que cela me serait toujours utile (ce qui a été le cas). J’ai donc fait une licence en Langues Etranges Appliquées anglais/espagnol. A cette époque je parlais déjà anglais couramment, mais cette licence m’a permis de renforcer encore un peu mes connaissances qui étaient déjà bien avancées.

Au fil des années mon niveau d’anglais s’est enrichi et amélioré grâce à la persévérance et la pratique quotidienne et je parle aujourd’hui couramment anglais depuis des années. J’ai eu la chance de voyager de nombreuses fois dans des pays anglophones, ce qui est toujours un excellent exercice pour mettre la langue en pratique ! J’ai par ailleurs plusieurs proches dans mon entourage dont l’anglais est la langue maternelle, ce qui me donne l’occasion de parler régulièrement la langue et de continuer à progresser.

Mes 8 astuces pour améliorer votre niveau d’anglais

Ce qui est chouette avec l’anglais c’est qu’il est relativement facile de pratiquer cette langue au quotidien de nos jours et j’ai plein d’astuces pour vous aider à booster votre niveau !

Qui a dit qu’apprendre une nouvelle compétence devait être fastidieux ? Au contraire, je pense vraiment que lorsqu’on veut apprendre ou améliorer une de ses compétences lorsqu’on est adulte, il faut absolument que cela soit plaisant sinon on finira toujours par trouver des excuses pour ne pas s’y mettre, notre temps libre étant généralement rare et précieux. OUI, apprendre à parler anglais peut être fun et s’adapter à vos centres d’intérêt pour maximiser votre intérêt et votre dévouement à cet apprentissage !

Toutes mes astuces ci-dessous s’appliquent si vous avez déjà des bases scolaires en anglais 😉

Regarder des séries et films en VOST puis en VO

Apprendre une langue de manière didactique est le plus efficace ! Si vous avez déjà quelques bases en anglais, lancez-vous dans vos séries et/ou regardez vos films en VO ! Si vous ne vous sentez pas 100% à l’aise au départ, commencez par regarder des films ou séries que vous connaissez déjà en français, cela vous permettra d’être rassuré.e et de ne pas risquer de passer à côté de l’intrigue.

Lorsque vous commencerez à regarder des films ou séries que vous n’avez jamais vus, commencez progressivement : privilégiez les films ou séries facilement intelligibles (pas d’intrigues trop complexes, d’accents trop prononcés ou de champ lexical trop marqué type politique/juridique/médical…)

L’essentiel ? Regardez autant que possible des séries en anglais avec des sous-titres en ANGLAIS (et non en français) ! C’est ce qui vous permettra de vous faire l’oreille tout en apprenant de nouveaux mots (en les entendant ET en lisant). Si certains mots en anglais sont bloquants dans les sous-titres, mettez sur pause et cherchez le mot qui vous est inconnu !

Une fois que vous vous sentirez plus à l’aise (cela peut évidemment prendre du temps), essayer d’enlever totalement les sous-titres. Vous verrez que vous comprendrez mieux que vous ne le pensez ! Vraiment ! Ne plus avoir de sous-titres faisant offices de « filet de sécurité » force la compréhension, même on rame un peu au départ. Essayez, vous verrez ! Personnellement je ne regarde jamais mes films et séries avec des sous-titres lorsque je suis seule, mais lorsque je vais au ciné les sous-titres français sont inévitables et je ne peux pas m’empêcher de les regarder avec même parfois l’impression que je n’aurais pas compris sans eux ! Pourtant cela ne m’arrive jamais de ne pas comprendre un film ou série lorsque je le regarde sans sous-titre à la maison 😉

Lire des livres et/ou articles en VO

Même principe que pour les séries, lire en anglais vous permettra d’être plus à l’aise avec la langue et d’enrichir votre vocabulaire. Lisez des choses qui vous intéressent ! Des livres que vous connaissez en français ou que vous auriez envie de découvrir en VO par exemple ! Les romans pour jeunes adultes sont parfaits pour commencer, car relativement accessibles en général (Harry Potter, Divergente, Hunger Games…) ou les romans policiers (les romans d’Harlan Coben se lisent bien en VO). Vous pouvez me suivre sur GoodReads pour voir les livres que je lis ou que j’ai envie de lire (la majorité étant en anglais).

Si vous n’avez pas envie de vous embarquer dans la lecture d’un livre complet en anglais, lisez des articles sur le net ! Plus courts, mais tout aussi efficaces pour booster vos compétences en anglais ! Medium est un site très sympa pour lire des articles sur plein de sujets différents et j’aime aussi beaucoup HelloGiggles et A Cup Of Jo !

S’abonner à des chaînes Youtube, comptes Instagram ou podcasts en VO

Une fois de plus : capitalisez sur les sujets qui vous intéresse : regardez des TED talks en anglais dont les sujets vous passionnent, abonnez-vous à des chaînes YouTube dont l’anglais est la langue maternelle, suivez des gens qui parlent en anglais sur Instagram et regardez leurs Stories (j’adore @rachmartino, @noelledowning et @prettylittlefawn entre autres) ou abonnez-vous à des podcasts en anglais (vous pouvez relire cet article dans lequel je partage mes podcasts favoris, dont quelques-uns en anglais).

Echanger avec des gens dont l’anglais est la langue maternelle

L’un des meilleurs exercices est d’avoir des conversations informelles sur n’importe quel sujet avec des gens dont l’anglais est la langue maternelle. Partez à la recherche de personnes anglophones qui pourraient graviter dans votre entourage : offrez-leur un café et discutez de vive voix ! L’une de vous m’a recommandé sur Instagram le site Conversation Exchange pour échanger avec des natifs, à creuser ! Pour la plupart des gens, parler la langue (à l’oral) permet de mieux la mémoriser. J’ai la chance d’avoir plusieurs proches avec lesquelles j’échange régulièrement en anglais dans mon entourage et cela permet de progresser en permanence et de maintenir son niveau !

Profiter des plateformes ou cours en ligne

S’il est compliqué pour vous de vous mettre en relation avec des personnes de langue maternelle anglaise, il existe des tas de plateformes pour apprendre les langues en ligne (je pense à DuoLingo dont j’entends souvent parler) et ainsi revoir ses bases, s’entraîner à l’oral et à l’écrit !

Vivre une expérience à l’étranger

Si vous en avez la possibilité, être en immersion pendant quelques jours, semaines, mois ou années dans un pays où l’on parle anglais est la meilleure des écoles ! Vivre entouré.e par une langue et devoir la parler dans son quotidien permet forcément de faire des progrès fulgurants ! Le PVT pour le Canada est une excellente opportunité par exemple (Vincent ne me parle que de ça depuis que nous avons visité Vancouver l’été dernier haha).

Ne pas avoir peur de son accent !

Je crois que c’est l’une des choses qui effraie le plus de monde ! Souvent, même les gens ayant un bon niveau d’accent ne sont pas à l’aise à l’idée de prendre la parole en anglais à cause de leur accent. Lancez-vous et n’ayez pas peur : tous les étrangers trouvent l’accent français absolument charmant ! Personnellement mon accent français est très peu perceptible lorsque je parle anglais (j’ai plutôt un accent américain assez prononcé) et les anglophones sont toujours un peu déçus (un comble je vous jure haha), car ils adorent l’accent frenchie. Finalement c’est un peu comme nous : on craque sur l’accent anglais de Bradley Cooper quand il parle français, n’est-ce pas ? 😉

Quand un.e étranger.e vous parle en français avec un accent prononcé, est-ce que vous le jugez ou est-ce vous trouvez ça super qu’il soit capable de parler français ou au moins qu’il ou elle essaie ? La deuxième réponse évidemment ! Finalement il n’y a que certaines autres français qui jugeront votre accent frenchie ! Libérez-vous de cette peur qui vous retient peut-être !

Persévérer et être régulier dans son apprentissage

Comme pour tout, c’est la pratique et la persévérance qui garantissent les progrès ! Une petite dose d’anglais chaque jour (un article, un podcast, un épisode de série, une conversation avec un collègue anglophone…) vous assureront des progrès constants et réguliers si vous avez la volonté d’y consacrer du temps, c’est certain !

Et vous ?

Parlez-vous anglais dans votre quotidien ? Comment avez-vous appris cette langue ? Aimeriez-vous mieux la parler ? Quelles sont vos astuces ? N’hésitez pas si vous avez d’autres questions à me poser sur ce sujet en commentaire, je me ferais un plaisir d’y répondre !

Disclaimer : évidemment je ne dénigre pas la langue française 😉 Je sais que les Français sont chauvins et il n’est pas rare qu’on me reproche mes anglicismes ici donc je préfère le spécifier en toute transparence 😉 Le français est ma langue maternelle et je la trouve riche, mélodieuse, belle et subtile ! Mais j’aime toutes les langues et je rêverais d’être polyglotte !