Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-3

Hello tout le monde !

Aujourd’hui on se retrouve ENFIN pour un article que je vous promets depuis longtemps et que je crois que vous attendiez avec impatience : mon article sur ma routine sport ! Je vous montre assez régulièrement mes sessions sport sur Instastory et vous êtes nombreuses à me poser des questions sur le sujet, notamment les exercices que je fais et leur fréquence. J’espère répondre à toutes vos interrogations dans cet article !

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport

Mon histoire avec le sport

Même si je ne me suis jamais considérée comme une très grande sportive, j’ai toujours apprécié le sport : ce n’était pas la discipline que je redoutais au collège ou au lycée et j’adorais même certains sports, particulièrement la course à pied et l’endurance. Mon papa a toujours beaucoup couru (je l’accompagnais à vélo lorsque j’étais enfant) et je me suis donc assez naturellement tournée vers la course à pied une fois jeune adulte, lorsque j’étais étudiante à Orléans et que je n’avais pas les moyens de payer une salle de sport.

J’ai sincèrement toujours aimé courir ! Encore aujourd’hui, la course à pied est un vrai exutoire et une bulle d’oxygène pour moi. C’est un moment que j’aime passer seule et qui m’apporte toujours un recul fou sur ma vie et mes éventuelles interrogations du moment. Quand je me pose une question existentielle, je pars courir pour avoir la réponse ! Aucune autre activité ne m’a jamais apportée une telle clarté d’esprit !

Malheureusement, après quasiment une décennie à courir, je me suis blessée au genou en 2014, résultant en une interdiction formelle de courir. Un vrai drame pour moi ! A cette époque je courais plusieurs fois par semaine et j’avais une routine sport bien établie. C’est cette interdiction de courir et ma recherche d’une nouvelle activité sportive à entreprendre qui m’a fait me tourner vers le programme BBG de Kayla Itsines.

Je voyais depuis plusieurs mois des photos de transformations avant/après assez incroyables sur Instagram et je me demandais comment un tel programme pouvait être si efficace (j’étais très septique quant à ce genre de programmes à l’époque pour être honnête). Ma curiosité a été piquée, d’où mon envie de  voir ce que valait ce programme !

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-4

Le BBG de Kayla Itsines

J’ai commencé le BBG de Kayla Itsines mi-2014. J’ai acheté un tapis de sport et des altères (ce n’était pas un gros investissement de matériel, exactement ce que je cherchais) et je me suis lancée dans ce programme guidé sous la forme d’un PDF qui dure 12 semaines à raison d’exercices de 28 minutes 3 fois par semaine. Je vous en avais bien sûr parlé sur le blog et vous pouvez relire mon article à mi-parcours (6 semaines) et mon article bilan après 12 semaines pour davantage de détails sur le programme.

Sans vouloir jouer les mélodrames, le BBG a changé ma vie ! Ce programme m’a appris la discipline et le dépassement de soi. J’ai religieusement suivi les 12 semaines d’entrainement du programme et je ne vais pas vous mentir… j’en ai bien bavé ! J’ai eu plus de courbatures en 12 semaines que dans ma vie entière et j’ai pleuré 2 fois toute seule dans mon salon pendant les sessions d’exercices tant c’était difficile haha (#truestory). Mais j’ai TOUJOURS fini : parfois cela m’a pris davantage de temps que les 28 minutes imparties, parfois moins. Parfois je n’avais pas envie, parfois j’ai manqué de motivation, parfois j’avais une petite forme, parfois j’aurais préféré regarder une série, parfois j’avais envie de supprimer le guide de Kayla de mon iPad mais j’ai toujours toujours persisté, sans jamais m’autoriser à me trouver une excuse pour manquer une session.

Très vite je me suis aperçue que les photos avant/après sur Instagram étaient loin d’être photoshoppées ou choisies pour illustrer le propos de Kayla car, dès 3 semaines de programme j’ai pu voir moi même les différences sur mon propre corps. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé l’approche de Kayla Itsines qui recommande, au lieu de se peser et d’être obsédé(e) par un chiffre sur une balance, de se prendre en photo régulièrement pour voir l’évolution et les résultats de son programme en image sur son propre corps.

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-7ok

Pourquoi faire du sport

La seule chose que je n’aime pas dans le programme de Kayla Itsines c’est son nom : le Bikini Body.  Je n’aime pas le fait que le programme soit réduit à un « bikini body ». Je pense qu’il faut faire du sport pour se sentir en forme et en harmonie avec son propre corps, peu importe le poids sur la balance ou le simple reflet dans le miroir. Pour moi faire du sport doit vraiment être pensé en termes de bien être et de santé plus qu’en termes de simple apparence physique.

Evidemment je mentirai si je disais qu’il n’est pas agréable d’aimer son reflet dans le miroir (cela motive aussi) mais il est aussi important de ne pas céder aux diktats et de se rappeler que les standards de « beauté » sont différents pour tous et qu’il n’y a pas une silhouette ou un poids idéaux. La seule chose que l’on doit garder en tête est pour moi d’être bien dans son corps, une définition qui sera différente pour tous !

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-10

Ma routine sport aujourd’hui

Aujourd’hui mon genou va mieux mais je ne peux plus courir autant et aussi régulièrement qu’avant. Heureusement je me suis découvert une nouvelle addiction au fitness à la maison grâce au Bikini Body Guide et c’est une routine qui me convient vraiment bien. Je crois que, comme pour le course à pied, ce que j’apprécie particulièrement avec le Bikini Body Guide c’est la liberté absolue qui va avec : très peu de matériel requis et la possibilité de faire son exercice où et quand on veut, sans dépendre d’une salle, d’un prof de sport ou même d’un horaire.

J’ai fait le Bikini Body Guide de Kayla Itsines en boucle pendant près de 2 ans, parfois à un rythme un peu moins « intense » que durant les 12 premières semaines mais en continu pour maintenir les résultats que j’avais obtenu. Evidemment l’idée de ce type de programme n’est pas d’arrêter de faire du sport au bout de 12 semaines 😉 Lorsque j’ai commencé, son guide s’achetait en PDF mais aujourd’hui l’application mobile « Sweat with Kayla » (payante mais tellement rentabilisée) rend le suivi du programme encore plus facile.

Après Kayla, je me suis beaucoup inspirée des workouts proposés par Tanya Poppet qui sont vraiment bien aussi, via son application « Train With Tanya » pour changer un peu les exercices que je faisais. Comme pour Kayla, il s’agit d’un training payant mais qui vaut le détour aussi.

Aujourd’hui et après plus de 3 ans de fitness à la maison, je connais la plupart des exercices et je me fais mes entraînements à ma sauce selon les semaines, les saisons… J’essaie de varier un peu plus et je regarde pas mal de vidéos de training sur Youtube notamment, afin de me donner de nouvelles idées d’exercices. J’ai récemment découvert la YouTubeuse française Sissy Mua dont j’aime beaucoup les workouts. En ce moment j’alterne pas mal entre ce workout Cardio HIIT et abs et ce workout full-body.

Ceci dit je reviens toujours à Kayla : j’aime la rigueur de son programme, le temps d’entrainemnt idéal (28 minutes) et la complémentarité des exercices. Je dirais que même lorsque je varie avec d’autres exercices sportifs (vidéos de Tanya ou Sissy par ex) je fais des exercices du Bikini Body Guide au moins 3/4 fois par mois. Il existe d’ailleurs aussi un programme BBG 2.0, le BBG Stronger que je n’ai pas encore testé mais qui assure la continuité avec le BBG « classique » et que je compte acheter avant l’été ! Je vous dirai 😉

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-6

Quand fais-tu du sport ?

Toutes les semaines je fais à la fois du HIIT et du LISS. Kezako ? Le HIIT = entraînement à haute intensité sur un intervalle court et LISS + entrainement à faible intensité sur un intervalle long. En résumé, je fais des sessions de fitness 2 à 3 fois par semaine (HIIT) que je complète avec beaucoup de marche rapide (LISS) car je ne prends quasiment pas les transports et je fais tout à pied ou presque à Paris.

Pendant très longtemps j’ai fait du sport exclusivement le matin (j’ai par exemple suivi tout le BBG de Kayla Itsines la matin, au lever). J’aime le côté énergisant d’un workout au réveil, je trouve que c’est un excellent moyen de donner un boost positif à sa journée. Faire du sport le matin ça veut aussi dire qu’on n’a plus besoin d’y penser de la journée ! Si vous commencez à faire du sport et que c’est plus une plaie qu’un plaisir (c’est souvent comme ça au début!), je vous conseillerai de faire vos sessions le matin, histoire d’être débarassé(e) et énergisée par votre session 😉

Vous me demandez souvent si je fais du sport a jeun le matin. En général je bois un grand verre d’eau et je mange une banane et/ou une barre de céréales avant ma session du matin, histoire de ne pas avoir le ventre totalement vide mais de tout de même garder l’estomac assez léger pour mon exercice. Une fois ma session finie, je me prépare un porridge (car là je suis souvent affamée!).

Même si le matin a toujours été mon moment favori pour faire du sport, je me surprends de plus en plus à faire du sport en fin de journée. Cela me force à stopper ma journée de travail (quand on est à son compte pas toujours facile de s’arrêter, pour moi en tout cas) et cela permet de décompresser et de laisser ma journée derrière moi. Je n’aurais jamais pensé prendre plaisir à fair du sport le soir mais c’est de plus en plus le cas, je me sens hyper bien ensuite et j’apprécie d’autant plus mes soirées soupes / Netflix sur le canapé haha !

Cependant, je pense le choix du moment pour faire du sport est super personnel et à faire selon vos envies et surtout vos disponibilités ! Est-ce plus facile pour vous de faire du sport avant d’aller au travail / en cours ou le soir en en sortant ? A chacun son rythme !

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-4

Se créer l’habitude de faire du sport

L’habitude est un sujet de développement personnel qui m’a toujours fasciné. On dit qu’il faut 21 jours pour se créer n’importe quel type d’habitude, y compris celle de faire du sport régulièrement ! En 3 semaines vous pourriez devenir accro au programme BBG ou à n’importe quel type d’entraînement sportif (c’est mon cas aujourd’hui, je vous en parle plus bas).

C’est aussi l’une des raisons pour laquelle j’ai tant aimé le programme de Kayla Istines : la fréquence et la rigueur du programme forcent à créer l’habitude. Or, quand on a l’habitude de faire quelque chose, on ne se pose plus de questions et on mène l’action sans y réfléchir (se brosser les dents, mettre sa ceinture de sécurité…). En vous créant l’habitude de faire du sport, vous ne vous demanderez même plus si vous avez envie d’en faire, vous en ferez c’est tout 😉

L’habitude est un sujet que j’aimerais beaucoup évoquer de nouveau avec vous dans un prochain article sur le développement personnel (pas uniquement en lien avec le sport).

Blog-Mode-And-The-City-Lifestyle-Routine-sport-5

Hygiène de vie

Aujourd’hui le sport est une habitude ancrée dans mon quotidien. J’y suis totalement addict et je ne peux pas imaginer passer plusieurs semaines sans faire du sport (la preuve j’en fais même en vacances!). C’est peut être dur à imaginer si le sport est une bête noire pour vous mais je vous promets que je ne dis pas ça pour me faire mousser, je ne peux vraiment plus me passer de sport !

J’adore faire du sport à la maison, j’aime la liberté que cela m’octroie et quand je voyage j’ai juste à emmener mes affaires de sport : des bouteilles d’eau deviennent des altères et une serviette un tapis de sport improvisé pour certains exercices, facile !

Lorsque vous achetez le programme de Kayla Itsines, un guide d’alimentation vous est proposé. Je n’ai pas souhaité le suivre à l’époque (pas trop de nouveautés d’un coup haha) mais l’attention portée à mon alimentation s’est finalement faite assez naturellement lorsque je me suis mise à fond au sport. Sport et alimentation sont une association indissociable pour une bonne hygiène de vie. Personnellement, je n’ai jamais eu une mauvaise alimentation mais je dois dire que je ne me posais pas toujours les bonnes questions en termes de nourriture à l’époque, particulièrement car j’ai la chance d’avoir une nature à être plutôt fine et à ne pas prendre de poids facilement.

Aujourd’hui je dis que je mange « en conscience », une expression qu’avait prononcé Angèle de La Guingette d’Angèle il y a quelques mois lorsque je l’ai rencontré et qui m’a marqué. Ce que j’entends par là ? Je n’ai ai aucune problème à me faire plaisir en mangeant un burger, un cheesecake ou une glace mais j’ai appris à avoir conscience de ce que je mets dans mon assiette et dans mon corps. A-t-on réellement besoin de prendre un dessert au restaurant quand on a déjà l’impression d’avoir trop mangé et d’avoir le bouton du jean qui serre ? Avant je ne me serais pas posée la question (je clamais haut et fort ne pas pouvoir finir un repas sans touche de sucre) maintenant je sais que si j’ai déjà l’impression d’avoir trop mangé, il est inutile de prendre un dessert juste pour prendre un dessert ; )

De la même manière, je ne bois dorénavant que très peu d’alcool et uniquement dans des moments particuliers : finis les soirées avec un verre de vin juste pour avoir quelque chose à la main. Pareil pour la corbeille de pain sur la table que je boulottais avant de voir mon plat arriver au restuarant : je ne le fais plus ! J’attends mon plat, celui que j’ai envie de manger et de terminer (me gaver de pain et ne pas pouvoir finir mon plat était ma spécialité avant).

Toutes ces nouvelles habitudes d’alimentation et d’hygiène de vie se sont vraiment créées très naturellement et sans frustration, au fur et à mesure de mon implication dans le sport.

Ce sont des petites choses simples qui m’ont aidé à diminuer ma consommation de beaucoup de produits alimentaires qui ne sont pas forcément nos amis (les desserts trop sucrés, le pain, les gâteaux apéritifs ou chips trop gras, l’alcool…). Je dis « diminuer » et surtout pas « abolir » car je prends évidemment plaisir à en manger de temps en temps 🙂 Vraiment il n’y a aucune frustration dans ma démarche, je me sens hyper à l’aise avec cette nouvelle façon de consommer et de me nourrir. Manger en conscience mais se faire plaisir car il ne faut pas que l’alimentation devienne un combat et une dictature !

Votre avis

J’espère que cet article sur ma routine sport vous aura plu ! N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires, je me ferai un plaisir d’y répondre ! Et n’hésitez pas à également me partager votre routine sport  aussi ! J’aimerais aussi vous faire un article sur mon matériel et mes tenues de sport car vous me questionnez souvent sur le sujet, ça vous dit ?

Merci de m’avoir lu & à très vite !