comment-travailler-chez-soi-teletravail

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un bon long weekend de Pâques ! Aujourd’hui on se retrouve pour un article que je voulais vous publier depuis longtemps (vous me questionnez souvent à ce sujet) et qui se prête particulièrement à la période actuelle puisque je sais que nombreux d’entre vous se retrouvent à travailler chez soi au vu de la situation. Je suis personnellement plutôt casanière et grande fan du télétravail / travail de chez soi et j’ai plein d’astuces à vous donner à ce sujet !

Si les circonstances actuelles se prêtent particulièrement à la publication de cet article, le télétravail n’en est pas moins un phénomène grandissant ! De nos jours en France, plus de la moitié de la population travaille occasionnellement ou régulièrement hors des locaux de son entreprise et le nombre de freelances (qui travaillent souvent plutôt à domicile) est en constante augmentation.

Cependant, je sais que nombreux sont ceux qui se confrontent à la difficulté de ne pas parvenir à être aussi efficaces chez eux que dans les locaux de l’entreprise, entourés de leur équipe ! 

Cela fait maintenant 6 ans que je travaille depuis chez moi et, même si c’est évidemment un rythme qu’il a fallu prendre au début, j’ai toujours réussi à bien m’organiser et à être productive en travaillant de la maison et j’adore ça ! Je n’ai jamais réellement eu l’envie de prendre des bureaux hors de mon domicile et je ne travaille que très très rarement dans des espaces de coworking ou des cafés. 

Dans cet article, je vous livre donc toutes mes astuces pour être efficace lorsque vous travaillez de chez vous, de l’installation physique de votre bureau au déroulement de vos journées 🙂

 

Trouver le coin bureau idéal

La règle numéro 1, selon moi, c’est se constituer un coin bureau chez soi.

De la lumière

Pour installer son coin bureau de chez soi, il est important de privilégier les endroits lumineux de son intérieur. En effet, privilégier un lieu bien éclairé avec une belle lumière naturelle évite la fatigue et agit positivement sur le moral ! Évidemment cela est tout particulièrement important si vous travaillez quotidiennement ou régulièrement de chez vous. 

Dans notre appartement, Vincent et moi avons choisi de placer notre bureau (un plan de travail tout en longueur) face à deux belles fenêtres qui se trouvent dans l’une des pièces de notre appartement. On profite de la lumière toute la journée, c’est top ! 

De l’espace

Si vous en avez la possibilité, évitez d’installer votre bureau face à un mur et préférez une vue dégagée. En effet, selon certaines études, travailler face à un mur aurait pour effet de couper tout élan de motivation et de créativité, donnant l’impression de se retrouver face à mur… littéralement !

De plus, lorsqu’on travaille beaucoup sur son ordinateur (ce qui est le cas de la majorité d’entre nous, je pense), il est recommandé de régulièrement porter son regard au loin (toutes les dix minutes environ) pour préserver sa vision et soulager les tensions liées à la vue de près. Idéal quand on a une fenêtre juste devant soi ou une pièce avec un peu d’espace face à son bureau.

De l’isolement

Dans la mesure du possible il est important d’installer son coin bureau dans un endroit au calme, afin de créer de bonnes conditions de concentration. L’idéal est une pièce fermée dans laquelle s’isoler même si j’ai bien conscience que c’est un luxe, surtout quand on vit dans une grande ville aux loyers chers.

Si vous vivez avec vos proches, ils auront de facto moins tendance à venir vous parler et à interrompre votre travail dans une pièce à part. La pièce séparée offre aussi un espace approprié pour passer des appels téléphoniques ou vidéo sans être dérangé.e ou sans déranger son entourage.

Notre bureau n’est pas très grand (9/10 m2 je dirais, mais il est tout en longueur), mais c’était la raison de notre déménagement en 2018 : travaillant tous les deux à la maison avec Vincent, nous souhaitions vraiment un espace à part pour maintenir une frontière entre vie pro et perso.

Délimiter son coin bureau

Qu’il s’agisse d’une pièce dédiée ou d’un bureau intégré à votre intérieur si votre espace est plus limité, il est indispensable de délimiter cette zone de travail. Cet espace clairement défini permet de créer une séparation entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle. C’est un indispensable lorsque l’on travaille chez soi : il y a des pièces dans lesquelles on travaille et d’autres dans lesquelles on ne travaille pas ! Pourquoi ? 

Le risque de ne jamais s’arrêter et d’être surmené.e

Si vous prenez l’habitude de travailler dans votre canapé, vous ne serez, dans un premier temps, pas aussi productif.ve, car mal installé.e, mais, surtout, vous ne parviendrez plus à faire la différence entre le travail et le repos (lorsque vous vous y installerez de nouveau le soir et le week-end pour vous y détendre). 

Obligez-vous également à laisser vos outils de travail dans leur espace dédié (ordinateur, documents, agenda, etc.). Vous n’avez pas envie de les voir trainer dans votre champ de vision lorsque vous dinerez le soir et, de plus, vous risquez de vous remettre à travailler en dehors de votre plage horaire habituelle pour traiter les tâches urgentes et qui vous stressent si vous avez la vue sur vos outils de travail.

Le risque de ne pas parvenir à travailler

À l’inverse, sans véritable endroit de travail délimité, il est plus difficile de résister aux tentations extérieures : un livre qui traîne sur la table de chevet, la télécommande posée dans le canapé, un évier plein de vaisselle à faire, etc. : on peut très vite se laisser distraire quand on est à la maison 😉

 

Préparer son espace de travail

Le strict minimum…

Pour bien travailler, notre bureau doit être aéré. Il ne faut surtout pas l’encombrer de choses inutiles ! Lorsqu’on travaille chez soi, les distractions sont partout et il n’est pas simple d’y faire face alors il est important de les limiter : j’essaie ne garder que des choses qui sont utiles à mon travail et/ou qui m’inspirent sur mon bureau.

… et un peu de personnalisation !

Certains d’entre nous ont malgré tout besoin de se sentir chez eux et de retrouver un peu de leur personnalité pour pouvoir travailler et rester inspiré.e (surtout pour celles et ceux qui occupent des postes créatifs).  C’est totalement mon cas ! Un bureau trop vide n’est pas assez chaleureux pour me donner envie de travailler ! Un petit bouquet de fleurs séchées, un joli pot à crayons, un cadre, quelques livres… je suis très influencée par mon environnement et la déco qui m’entoure, personnaliser mon espace de travail était donc super important pour moi. 

Si vous êtes comme moi, ne négligez donc pas le fait de vous organiser un petit endroit agréable, car vous y passerez du temps. Ce conseil est particulièrement valable si vous prévoyez de travailler à domicile pour une longue durée. 

L’importance de s’installer confortablement

Lorsque l’on travaille en entreprise, de nombreux comités veillent à notre confort et à notre bien-être. Si vous travaillez chez vous de manière ponctuelle, vous aurez tendance à faire avec les moyens du bord et ainsi peut-être à négliger votre confort et à laisser apparaître les maux de dos.

Tâchez tout de même de ne pas oublier les règles qui vous sont enseignées par les comités de prévention et de sécurité : maintenir son dos et son cou droits, ses yeux alignés avec son écran, ses épaules basses et ses coudes proches de 90 degrés.

Si vous prévoyez de travailler chez vous pendant une longue durée (par exemple, si vous êtes indépendant), n’ayez pas peur d’investir dans votre confort : un bon ordinateur, de beaux espaces de rangement, une bonne chaise de bureau (Vincent et moi avons ce modèle très confortable), etc. Ce sont de bons investissements qui comptent, améliorent la productivité et que vous ne regretterez pas !

Si vous travaillez avec un ordinateur portable, le mieux est d’avoir une souris et un clavier en plus (nous utilisons la Magic Mouse d’Apple ainsi que la Logitech G502 et le clavier Apple filaire similaire à la version sans fil disponible ici), et de poser l’ordinateur sur un support (comme celui-ci vendu par Apple) pour le relever et ainsi avoir la tête droite et un bon écartement entre les deux bras.

 

Travailler au quotidien

Se créer une routine et délimiter une plage horaire de travail

Travailler chez soi, c’est souvent “risquer” de travailler sans interruption, car vous ne serez plus rythmé.e par les transports et le départ des collègues en fin de journée. Pour éviter de se retrouver dans cette situation, il est nécessaire de s’organiser autour d’une routine et de délimiter des plages horaires de travail, à savoir des moments qui ne seront réservés qu’à notre activité professionnelle. C’est une règle de base du travail à la maison ! 

Vos routines du matin et du soir vous permettront de vous obliger à sortir de ce cadre professionnel en fixant un début et une fin à votre journée : faire une séance de sport, aller chercher les enfants à l’école, faire des courses, appeler un proche, etc. 

Vous pouvez également essayer de toujours commencer votre journée de travail à la même heure et de toujours respecter un certain temps de pause le midi, mais libre à vous de trouver l’organisation qui vous convient le mieux ! 

Par exemple, en ce qui me concerne, j’ai toujours préféré travailler une heure au lever (alors que Vincent et Pixel dorment encore et que l’appartement est calme), car je me lève tôt et je fais partie des personnes qui sont plus efficaces le matin. Ensuite, je fais un peu de sport, je me prépare, je prends mon petit-déjeuner et je me remets au travail. C’est le rythme qui me convient le mieux et grâce auquel je peux parfois m’autoriser une charge de travail plus light en fin d’après-midi (période de la journée où je suis la moins productive).

Organisez-vous avec les bons outils

Pour vous organiser, utilisez les outils de travail collaboratifs ! Parmi ceux que j’utilise avec mon équipe : 

 

  • Google Drive, pour le partage de documents.
  • Google Agenda, pour partager mon calendrier avec mon équipe.
  • Asana et Trello pour suivre tous nos projets en cours.
  • Slack, pour communiquer avec mon équipe au quotidien, avec différents « channels » de conversation liés aux différents sujets sur lesquels nous travaillons (édito, newsletter, collabs, DA etc.)
  • WhatsApp, pour communiquer, notamment lors des shootings en extérieur 

Planifiez votre semaine et vos journées

Lorsqu’on travaille à domicile, il est généralement plus facile de tenir ses objectifs, car on est moins interrompu.e dans son travail, notamment par ses collègues ou sa hiérarchie. Mais pour cela, il faut savoir définir ses objectifs et s’y tenir, car on est le/la seul.e à se booster pour les mener à bien 😉

Je commence chaque nouvelle semaine avec un point d’équipe, où nous définissons les objectifs et priorités de la semaine, le calendrier éditorial et les tâches à accomplir. C’est un moment important qui me permet d’avoir une vision claire sur les journées à venir et identifier ainsi les plus chargées, en plus de mes rendez-vous extérieurs afin de m’organiser au mieux.

Au quotidien, je dresse des to do lists journalières (dans Asana ou sur papier) sur la base des objectifs de la semaine. Je mets un point d’honneur à ce que ma to do list du jour soit réaliste (et pas trop ambitieuse comme j’ai naturellement tendance à le faire) afin de de ne pas me sentir surmenée (ce qui est l’ennemi même de la productivité) et de finir mes journées avec une to do list jamais complétée, ce qui est très démotivant. Dresser des to do list réalistes et réalisables est doublement positif puisque je termine ainsi généralement mes journées avec un vrai sentiment d’accomplissement en ayant tout coché 🙂

Faites régulièrement des pauses

Il y a quelques années, j’avais partagé avec vous un article sur la manière dont les pauses avaient changé ma façon de travailler. Si cet article date un peu, cette habitude ne m’a jamais quitté ! 

Dès que j’en ai l’occasion, j’utilise la méthode Pomodoro, qui est un excellent moyen de se “forcer” à faire des pauses au fil de la journée, tout en étant extrêmement productif.ve. C’est un outil très puissant que j’ai découvert il y a des plusieurs années déjà et qui permet de gérer son temps. Pour cela, rien de plus simple : on définit une plage horaire de travail (20 minutes) et la durée des pauses que l’on souhaite s’imposer (5 minutes). La méthode consiste à enclencher un minuteur qui sonnera au bout de 20 minutes de travail, afin de s’accorder ses 5 premières minutes de pause ! Et ainsi de suite, en plusieurs cycles. Au terme du quatrième cycle, on s’octroie une pause plus longue de 20 minutes durant laquelle on peut se vider la tête. 

Si cette technique fonctionne, c’est justement parce que les pauses sont essentielles à la concentration. Le fait de savoir que l’on va bientôt pouvoir s’octroyer une pause est un véritable boost pour le cerveau qui lui permet de tourner à plein régime pendant le temps restant. La méthode Pomodoro est un peu militaire et vous n’êtes pas obligé.e de l’appliquer toute la journée et tous les jours, mais j’y reviens très souvent les jours ou les semaines chargés, quand je sais que j’ai besoin d’être au top de mon efficacité ! 

Voici quelques idées pour bien faire une pause :

 

  • Pour une pause de 5 minutes : autorisez-vous un petit moment sur votre téléphone pour répondre à vos proches ou aller sur les réseaux sociaux (attention juste 5 minutes hein?), préparez-vous un thé, surfez sur internet, faites quelques étirements ou des exercices de respiration, mangez un petit snack, méditez quelques minutes, etc.
  • Pour une pause plus longue  : sortez prendre l’air en faisant le tour du quartier, lisez quelques pages d’un livre, lisez un article sur internet, appelez un proche, écoutez un épisode de podcast, écrivez quelques lignes dans votre journal, faites une micro sieste, etc.

Une pause réussie, c’est également une pause où on se lève de sa chaise pour faire quelques pas. Le mouvement est nécessaire, rebooste et revigore ! Après cela, vous reviendrez à votre travail beaucoup plus frais/fraîche et vous aurez pris le recul nécessaire vous verrez !

Travaillez en musique 

Cette astuce ne conviendra pas à tout le monde, mais, personnellement, j’utilise beaucoup la musique pour travailler et particulièrement me concentrer. Lorsque j’ai besoin d’être concentrée et efficace (comme en ce moment lorsque je vous écris ces lignes), je mets mes AirPods dans mes oreilles avec une playlist. J’utilise énormément la playlist Concentration Maximum de Spotify que je trouve géniale ! J’adore aussi écouter des musiques de films (instrumentales et un peu épiques), ça booste ma productivité à fond !

Restez en contact avec vos collègues ou relations de travail

Pour ne pas vous isoler, veillez à bien maintenir vos relations avec vos collègues de travail (ou vos connaissances professionnelles si vous êtes indépendants). Si vous travaillez en entreprise, votre responsable est certainement à même de vous donner accès aux bons outils, comme ceux mentionnés plus haut. 

Maintenir une dynamique d’équipe à travers des échanges, des visioconférences, des appels téléphoniques, vous motivera aussi à travailler ! Car la motivation vient aussi des autres. 🙂

La planification de points réguliers vous évitera de vous sentir isolé. ou à l’écart de certains projets, surtout si vous êtes le seul de votre équipe à faire du télétravail. Tenez-vous au courant de vos progrès, des difficultés rencontrées, des tâches terminées, comme si vous étiez présent physiquement !

Aussi, ne négligez pas les contacts visuels qui peuvent s’opérer en visioconférence, car ils permettent de maintenant un lien plus humain et plus personnel que lorsque vous vous entendez, mais ne vous voyez pas 😉

Préparez-vous et habillez-vous le matin

Pour moi, se préparer et s’habiller comme pour si je me rendais au travail dans une entreprise avec des collègues est primordial ! Ça me motive, me rend productive et me permet de conserver un état d’esprit professionnel. C’est hyper important pour moi et je ne travaille jamais en pyjama la journée !

De plus, si un membre de votre équipe ou votre supérieur vous passe un coup de fil inattendu en visio, cela vous évitera d’avoir à vous cacher haha 😉

Avertissez votre entourage que vous n’êtes pas disponible

Si vos enfants, vos colocataires ou autres personnes sont chez vous lorsque vous êtes en télétravail, il est absolument nécessaire de les en avertir, afin de ne pas être dérangé.e et ainsi de rester concentré.e. D’où l’intérêt d’établir un emploi du temps clair et de délimiter votre espace de travail, comme expliqué précédemment ! 🙂

Et vous ?

Et vous, est-ce que vous travaillez ponctuellement ou régulièrement de chez vous ? Quelles sont les astuces que vous mettez en place pour être efficace lorsque vous travaillez chez vous ? Je serais curieuse de les connaître ! 🙂

Cet article contient des liens affiliés