Mes 11 astuces pour un déménagement réussi, rapide et sans stress

22 juillet 2020 15 minutes de lecture 23

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous passez une bonne semaine ! Comme vous le savez, Vincent et moi venons de quitter Paris et de nous installer à Bordeaux début juillet. Ce changement de vie s’est opéré très vite et nous avons dû organiser notre déménagement de Paris à Bordeaux en seulement 3 semaines et nous avons de tout faire par nos propres moyens (emballage, manutention, location camion, etc.)

Vous avez été très nombreux à me demander de partager mes astuces pour déménager aussi rapidement, de manière organisée et sans (trop) de stress, j’ai donc décidé de compiler toutes mes astuces dans cet article, de la préparation en amont au jour J ! 

1. Choisissez la date de votre déménagement

Si vous n’êtes pas contraints par une date, je vous recommanderais plutôt d’éviter les mois de mai à septembre, car c’est souvent le moment où la plupart des gens profitent des vacances pour déménager. Les services de déménagement sont alors beaucoup plus chers (parfois jusqu’à 40% de plus). Les tarifs sont également plus élevés le week-end donc, si vous pensez pouvoir poser quelques jours de congés au cours de la semaine, cela peut valoir le coup !

Qu’avez-vous à faire avant votre déménagement ? De combien de temps disposez-vous ? Comme je vous le disais, Vincent et moi avons très rapidement quitté Paris et il a fallu s’organiser pour mener de front le boulot, le déménagement et la tournée des amis / famille pour dire au revoir, mais nous y sommes parvenus avec un peu de planification ! Si vous avez la possibilité de prendre le temps, c’est beaucoup mieux ! Vous serez moins stressé.e à l’approche du départ 🙂

2. Listez les organismes à prévenir

À l’issue d’un déménagement, il faut prévenir un certain nombre d’organismes (EDF, sécurité sociale, impôts, etc.) de son changement d’adresse. Vous aurez beaucoup à faire au moment de vous installer dans votre nouveau chez vous ; le mieux est donc d’anticiper autant que possible : certains organismes peuvent prendre en compte votre déménagement à compter d’une date précise, vous pouvez donc signaler le changement d’adresse en amont.

L’État propose d’ailleurs un service en ligne pour prévenir la plupart des services de l’administration de votre déménagement.

3. Faites un état des lieux de ce que vous devez déménager

Cette étape va consister à déterminer le volume d’affaires que vous avez à déménager, ce qui vous permettra ensuite de définir la taille du camion et le nombre de cartons à acheter. Vous pourrez aussi en profiter pour estimer ce que vous devrez emballer en premier et en dernier 🙂 L’idée est de commencer par emballer les affaires qui ne seront pas utilisées dans les prochaines semaines, comme par exemple les vêtements d’hiver lors d’un déménagement en été ou encore la décoration. C’est par ça que j’ai commencé ! 

4. Entamez un grand tri de toutes vos affaires

Sur le blog, j’ai déjà partagé avec vous un article complet sur le désencombrement, dans lequel vous retrouverez toutes mes astuces pour bien faire du tri chez vous ! Je vous parle notamment de la technique de Marie Kondo, que j’ai beaucoup utilisée pour ce déménagement. 

Triez toutes les catégories de ce que vous possédez afin d’avoir la certitude que vous n’emmènerez que ce à quoi vous tenez et qui vous ait réellement utiles : livres, vêtements, déco, ustensiles de cuisine, électronique, etc. Ma devise de ce déménagement : surtout ne rien emmener que je n’ai pas envie de déballer à l’arrivée ! J’ai donné et vendu énormément d’affaires avant notre départ ! 

Pour ce qui est vos placards de cuisine, n’y stockez plus de nourriture ! Attelez-vous à finir les restes (conserves, féculents, etc.) avant de déménager. Comme ça vous ne serez pas obligé de partir avec 50 paquets à moitié vides !

5. Pensez à vous équiper !

Pour ce déménagement qui était notre premier longue distance (nous avions toujours déménagé de Paris à Paris auparavant), Vincent et moi avons fait l’effort de nous renseigner en amont et de bien nous équiper pour assurer ce déménagement ! Voici tout ce qui nous a été utile  :

Des cartons

Vous pouvez choisir des cartons classiques ou spécialisés (cartons penderie, cartons à vaisselle, etc.). Quoi qu’il en soit, choisissez des cartons de qualité et de préférence neufs pour éviter qu’ils ne soient fragilisés (par l’humidité ou la manutention précédente). Prenez-les de formes identiques pour pouvoir les empiler facilement et optimiser l’espace disponible du camion. Il existe aussi des versions avec poignées sur les côtés, ce qui est plus pratique pour porter, mais rend plus vulnérables les affaires stockées à l’intérieur du fait de l’ouverture.

Si vous êtes à Paris, l’association Carton Plein vend des cartons déjà utilisés qu’ils recyclent comme neufs. Elle propose même des packs déménagement en fonction de la taille de votre appartement. Les boutiques physiques Déménager Seul un peu partout en France permettent aussi d’acheter des cartons et accessoires. C’est plus cher que sur Internet, mais très pratique en dernière minute 😉

Nous avons eu la chance de pouvoir récupérer certains cartons de déménagement (standards et livres) gratuitement via un ami d’un membre de ma famille, mais nous avons toutefois acheté des cartons spéciaux pour les vêtements, la vaisselle, les tableaux ainsi que nos affaires fragiles. Pour ces dernières, nous avons utilisé des cartons barils (ils sont très hauts) double cannelure (cela signifie qu’ils sont doublés) ainsi que des cartons-penderie pour les raisons similaires. Notre objectif était de réussir à ranger la plupart de nos affaires (y compris les petits meubles et luminaires) dans des cartons, car plus les affaires sont rangées dans des cartons, plus le déménagement sera rapide puisque la manutention plus facile et le remplissage du camion seront plus simples.

Pour connaître le nombre de cartons à utiliser, il existe des estimations et simulateurs sur les eshops de cartons. Nous sommes passés par 3 eshops différents pour choisir les dimensions qui correspondaient le plus à nos besoins : Cartons Market, Cartons de Déménagement, La Tribu du Carton et Rue du Déménagement qui est très réactif en proposant des livraisons sous 24h.

 

Du ruban adhésif (scotch)

Pour maintenir vos cartons bien fermés, il vous en faudra beaucoup ! Nous avons utilisé environ 10 rouleaux pour plus de 100 cartons. La meilleure technique pour bien fixer vos cartons est de les scotcher à l’horizontale, puis à la verticale avec deux bandes perpendiculaires. Nous avions également prévu un rouleau de scotch « fragile » pour attirer l’attention sur les cartons au contenu fragile durant la manutention.

Vous pouvez également vous procurer du film étirable : très pratique pour entourer les meubles (et faire en sorte que les tiroirs ne s’ouvrent pas apr exemple) sans laisser de traces d’adhésif. Pratique aussi pour « plaquer » le papier bulle sur les produits fragiles (miroirs, enceintes, etc.) et augmenter la protection. Nous nous en sommes beaucoup servi !

Nous avions également deux dévidoirs à scotch et franchement avant de s’en servir, on ne se rendait pas compte l’utilité que pouvait avoir cet outil haha ! C’est un gain de temps précieux et il permet de bien fermer les cartons en réalisant un appui sur ces derniers lors de la fermeture.

Des sacs de grande contenance

Les sacs (que ce soit des sacs poubelles de grande contenance ou des sacs spéciaux pour le déménagement) seront bien utiles pour emballer vos objets les plus mous (couvertures, coussins, plaids, etc.). Vous pourrez ainsi facilement combler les espaces disponibles dans le camion.

Le mieux est de se procurer des housses de rangement sous vide (je vous en parle dans cet article) afin d’y ranger les affaires textiles et d’y chasser l’air pour réduire encore plus la place occupée dans le camion.

Un marqueur

Il vous permettra de numéroter vos cartons en fonction de leur pièce de destination, ou simplement d’indiquer le contenu du carton (ce qui sera très utile lorsque vous entamerez le rangement). Il nous a été très précieux puisque, dans la quête du volume le plus réduit possible, nous avons tenté de combler les vides de certains cartons avec des affaires qui n’avaient rien à voir avec le contenu originel : des chaussettes de sport avec de la décoration par exemple.

Du papier bulle et de la doufline

Le papier bulle a été l’un de nos meilleurs alliés aussi, pour emballer toutes nos affaires fragiles. Ne sous-estimez pas la quantité à utiliser : de notre côté, nous avions de nombreux miroirs, objets de décoration et matériel hi-tech à emballer et nous avons utilisé 200 mètres (sur 50 cm de large).

Je n’avais jamais entendu parler de doufline avant notre déménagement, mais cela a été très utile pour emballer les assiettes et verres, mais aussi les ampoules. Il vient en complément du papier bulle puisqu’il est moins épais.

Vincent a pour habitude de conserver les cartons de notre matériel hi-tech et j’avoue que ça nous a permis de transporter notre TV, nos écrans d’ordinateur et de nombreux appareils sans stress puisque le polystyrène prévu par les constructeurs protège parfaitement les appareils.

Les petits sachets individuels

Ils seront utiles pour que vous ne perdiez pas les petits éléments, éparpillés dans les cartons (vis, câbles, etc.). Vous pourrez ainsi les scotcher sur les objets. Pratique pour remonter facilement et rapidement les meubles. Si jamais vous ne comptez pas remonter tout de suite le meuble, le must est de vous envoyer la notice de montage par mail ou de l’imprimer pour la joindre au sachet.

Les couvertures

Les couvertures (de déménagement ou non) sont très pratiques pour protéger des meubles encombrants : nous les avons utilisés pour notre meuble de TV et nos plateaux du bureau et de la table de cuisine. Ajoutez des coins en mousse pour protéger les coins des meubles. Pour tenir les couvertures, le mieux est d’acheter des grands élastiques destinés à cet usage (aussi appelés bracelets en caoutchouc).

Les housses de matelas / canapé

Les housses en plastique sont très pratiques pour protéger les matelas et canapés de la poussière et des tâches lors de la manutention. Vous pouvez également utiliser des draps que vous laverez après le transport.

Un monte-meuble

A Paris, nous habitions au 5ème étage d’un immeuble sans ascenseur. Le monte-meuble a été notre meilleur investissement pour ce déménagement, puisqu’il a permis de nous ménager physiquement (nous faisions emménagement/déménagement dans une même journée), mais aussi d’éviter d’abîmer nos affaires lors de la manutention dans l’escalier.

Nous sommes passés par l’entreprise Sirali et nous avons payé 200 euros pour la matinée. Le technicien (très sympathique) vient avec le monte-meuble et le pilote durant toute la durée du déménagement. Il nous a également aidés à décharger le monte-meuble et charger le camion.

6. Trouver un moyen de transport

Prévoyez votre camion de déménagement au moins un mois à l’avance ! Vous aurez plus de choix et de chance d’en trouver un et ,si vous déménagez à période chargée, les prix seront potentiellement moins élevés. Nous avions regardé les prix chez Ucar, Rent and Drop, Rentiz et Sixt avant de partir sur le premier loueur du fait d’un tarif intéressant et d’assurances couvrant tous les dommages. 

Attention si vous louez un camion le week-end : certaines sociétés sont fermées le samedi et le dimanche et compteront donc 3 jours de location (du vendredi soir au lundi matin). 

Autres options : certaines plateformes collaboratives (comme Get Around par exemple, l’ex-Drivy) proposent des alternatives moins chères, mais attention aux mauvaises surprises avec l’état et l’ancienneté du véhicule. 

Le volume d’affaires à déménager est calculé en mètres cubes. Pour le calculer, dites-vous qu’un mètre cube correspond en moyenne à la moitié d’un mètre carré. Par exemple, si vous avez un appartement de 70 m2, vous devriez probablement partir sur un 30 m3 au minimum. Bien sûr, cela va également dépendre de si vous devez transporter des meubles ou non, mais c’est tout de même un bon indicateur.

De notre côté, nous avons utilisé un outil en ligne qui nous donnait une estimation de 20m3 pour notre 70m2 (sachant que nous n’avions pas d’électroménager ni de lit/matelas à transporter) avec nos 2 vélos et le scooter de Vincent. Au final, tout est rentré dans le camion de 20m3 (avec hayon pour monter plus facilement le scooter), mais au centimètre près, et grâce à l’aide ingénieuse d’un ami très doué au Tétris 🙂

Enfin, pensez à demander à votre ville l’autorisation de stationnement. Pour la mairie de Paris, tout se fait en ligne avec une réponse dans la journée. Nous ne pouvions pas nous garer sur des places de stationnement (elles étaient trop loin) et la mairie nous a donc donné l’autorisation de « bloquer » la rue, mais avec l’obligation de la débloquer en cas de passage. Notre rue étant interdite à la circulation (sauf taxi et riverain), nous n’avons pas eu besoin de la débloquer. Au total, nous avons mis 3h30 pour descendre les affaires et charger le camion puis 1h30 à Bordeaux pour décharger le camion et monter les affaires au premier étage (nous étions 6 comme à Paris).

7. Il est temps de se lancer dans les cartons !

Ne faites pas vos cartons à la dernière minute, étalez la tâche dans le temps en allant des éléments dont vous vous servez le moins souvent à ceux dont vous vous servez le plus souvent.

Encore une fois, ne sous-estimez pas le temps nécessaire pour faire les cartons. Malgré le fait de les avoir débutés assez tôt, nous avons fini le vendredi soir à 1h du matin alors que le déménagement commençait le lendemain à 8h, tout ce que je voulais éviter à la base haha !

Les objets dont vous n’aurez plus besoin

Commencez par tout ce dont vous êtes sûr.e de ne pas avoir besoin avant le déménagement : vêtements et chaussures d’une autre saison, livres que vous avez déjà lus, matériel de cuisine spécifique, etc. Pour vos livres, faites bien attention au poids que va représenter le carton ! Mieux vaut les répartir dans plusieurs grands cartons (couplés avec des éléments légers) ou dans plusieurs petits cartons pleins. 

À l’issue de cette étape, vous vous retrouverez avec un appartement encombré de quelques cartons seulement et garderez un espace de vie normal le temps de quelques semaines 🙂

La déco

Une à deux semaines avant le départ, il est temps de s’attaquer à la déco : tableaux, plaids, objets décoratifs, coussins, tapis, etc. Bref, tout ce qui est superflu ! Vos miroirs, qu’ils soient grands ou petits, auront besoin d’être bien emballés : nous les avons emballé avec du papier bulle, du film étirable puis des cartons plats. 

Si vous faites appel à une société de déménageurs, il peut être utile de photographier vos objets de valeur afin de vous assurer un dédommagement à l’issue de la prestation dans le cas où ils auraient été endommagés. Si vous trouvez qu’un carton est particulièrement lourd, doublez le fond en déposant un carton plat à l’intérieur.

La dernière étape

Déterminez l’ordre des pièces par lequel vous allez entamer l’emballage, en prenant soin de terminer par la cuisine, et lancez-vous ! Pour éviter que vos produits de beauté et d’entretien ne se déversent dans un carton, scotchez leur embout ! Pour vos appareils électroniques, vous pouvez prendre en photo vos branchements afin de ne pas vous casser la tête lorsque vous aurez à les réinstaller ! Également, un à deux jours avant le départ, n’oubliez pas de décongeler votre réfrigérateur.

8. Une valise de survie pour les premiers jours

Lorsque vous arriverez dans votre nouveau chez vous, vous n’aurez probablement pas le temps de déballer tous vos cartons tout de suite. Il peut donc être utile de se constituer un bagage avec le nécessaire pour tenir les premières 24 heures : un peu comme si vous partiez en vacances quoi 😉

Mettez-y quelques vêtements, vos affaires de toilette, des médicaments si nécessaire, quelques denrées alimentaires (ou au moins de quoi vous préparer un petit-déjeuner le lendemain), un peu de vaisselle, un nécessaire de ménage au cas où vous devriez nettoyer un peu votre nouveau lieu de vie avant d’y installer vos affaires, etc.

Vous aurez ensuite tout le temps de déballer vos cartons, sans avoir à tous les ouvrir et les laisser en plan dès que vous aurez besoin de quelque chose !

9. Le jour du déménagement

Pour nous aider le jour du déménagement, Vincent et moi avons décidé de faire appel à nos amis. Nous avions hésité à passer par des déménageurs professionnels, mais l’économie que nous avons réalisée était très intéressante.

Il existe également des plateformes collaboratives, un peu moins chères que de véritables déménageurs, qui vous permettent d’être mis en relation avec des particuliers capables de vous aider dans la manutention. Il en existe plusieurs sur le marché, comme Je Moove, My Demenageur, My Troopers ou Des Bras En Plus.

Chargez les meubles et les cartons les plus lourds en premier, au fond du camion. Disposez-le ensuite le long des parois, en veillant à bien répartir les poids de part et d’autre du camion. Veillez à laisser un chemin au milieu pour bien circuler, vous le comblerez ensuite.

N’hésitez pas à utiliser des objets mous (que vous aurez placés dans des sacs) pour caler vos objets les plus fragiles (tableaux, miroirs, etc). Vous pouvez aussi vous en servir pour bloquer certains meubles (à tiroirs notamment!).

A l’arrivée, pensez à bien respecter la pièce de destination de chaque carton pour ne pas encombrer la pièce principale et pour continuer à circuler dans votre nouveau logement.

10. Gérer les changements d’adresse et l’administratif

Une fois votre déménagement terminé, n’oubliez pas d’effectuer tous les changements d’adresse et signalements administratifs nécessaires que vous aurez notés au préalable, lors de la préparation de votre déménagement : impôts, banques, électricité, médecins, etc. 

Également, faites un transfert de courrier de votre ancien domicile vers votre nouveau chez vous ! Ce service de réexpédition est proposé par La Poste à un prix de départ de 30 euros. Pour une durée de 6 à 12 mois, vous pouvez demander à La Poste de faire suivre votre courrier et vos colis vers votre nouvelle adresse.

11. Votre animal de compagnie

Si comme nous, vous avez un animal de compagnie, pensez à lui pour le déménagement. Nous avions prévu un carton spécialement pour lui afin de pouvoir localiser rapidement ses affaires en cas de besoin.

Lors du chargement du camion, essayez de le laisser dans une pièce fermée pour ne pas qu’il sorte sans que vous ne vous en aperceviez.

Lors du trajet, nous avions pris son sac de voyage avec de la nourriture, de l’eau et des jouets pour le rassurer.

A l’arrivée, nous l’avons laissé dans le camion avec ses affaires pour ne pas trop le stresser puis nous avons mis en place quelques meubles qu’il connaissait (le lit, le canapé, etc.) et son panier pour qu’il reconnaisse des odeurs habituelles.

Et vous ?

Quelles sont vos astuces pour un déménagement serein ? 🙂

Je vous souhaite une très belle journée et vous dis à bientôt !

Par Daphné Moreau 23 commentaires
23 commentaires
  • Sonia 22 juillet 2020

    Bonjour Daphné, L’article est très complet ! Pour notre déménagement longue distance nous avions énormément de cartons. Nous avons choisi de numéroter les cartons et nous reportions son numéro et la liste complète de son contenu dans un tableur. A l’arrivée comme nous n’avions pas le temps de tout déballer de suite, il nous suffisait de rechercher le mot clé de l’objet recherché dans le tableur pour savoir dans quel carton il se cachait ! Ça évite de devoir tout écrire à l’arrache sur les cartons eux mêmes.

    • Daphné 23 juillet 2020

      Génial, super idée ! J’adore !

    • Fanny 24 juillet 2020

      Merci pour cet article et tous tes conseils.
      Je déménage d’ici un mois, heureusement à seulement 5 minutes ce qui m’enlève une dose de stress. J’ai par contre beaucoup de mal à estimer le volume de mes affaires et le nombre de cartons nécessaire.

  • Aziliz 22 juillet 2020

    Waouh, une vraie professionnelle du déménagement ! Hyper pragmatique et détaillé, bravo !

    • Daphné 23 juillet 2020

      Hehe, mon côté Moncia Geller 😉

  • Lucie 22 juillet 2020

    Un tableau Excel qui détaille le contenu de chaque carton et un label par pièce. Par exemple tous les cartons A pour le salon : A1, A2, A3 etc… Et dans le tableur on détaille le contenu du carton A1… Ainsi à l’arrivée quand on cherche quelque chose on peut utiliser la fonction recherche du tableur. C’est également plus rapide d’écrire A1 sur toutes les faces d’un carton plutôt que « salon – bougies / allumettes /cadres etc », très pratique quand on se retrouve face à un mur de cartons !

    • Amandinepicpic 23 juillet 2020

      Coucou,
      Très bonne idée d’organisation!! Je note précieusement!
      Merci!

    • Daphné 23 juillet 2020

      Super idée, j’adore ! Je note pour la prochaine fois !

  • ApoGab 23 juillet 2020

    Coucou! Merci pour ton article, je déménage à la fin de l’été et je vais pouvoir adopter plusieurs petites astuces !
    Comment as-tu protégé tes fleurs séchées ? Dans des cartons spécifiques ?

    Merci beaucoup Daphné 🙂

    • Daphné 23 juillet 2020

      Oui je les avais emballées dans du bulle et dans un carton dédié que j’avais libellé « fragile » !

  • Amandinepicpic 23 juillet 2020

    Coucou,
    Ton article est vraiment génial et vraiment bien construit!
    Dans environ deux ans, nous allons déménager! Je le garde précieusement! Ca nous permettra de déménager le plus sereinement possible!
    Merci!

    • Daphné 23 juillet 2020

      Avec plaisir ! 🙂

  • Lou 23 juillet 2020

    En plus de la valise de survie, je dirais qu’il faut garder une banane avec un cutter, des ciseaux, du scotch, un marqueur, ses clés de voiture et d’apparts, son portefeuille… Parce qu’on a besoin d’avoir les mains libres et qu’on a besoin de ces éléments jusqu’au dernier moment/dès l’arrivée dans le futur appart.
    On a toujours besoin d’avoir les mains libres et ce n’est jamais très safe de laisser son sac/ses clés trainer quand il y a beaucoup de circulation dans l’appart ou dans le camion.

    • Daphné 23 juillet 2020

      Yes très bonne astuce ! On avait en effet gardé une boite avec cutter/marqueur/ciseaux etc ! Je vais ajouter l’astuce à mon article, merci 😉

  • Véronique 23 juillet 2020

    Bonjour Daphné,
    Super article pour ceux qui doivent déménager et ne savent pas par où commencer !
    Je suis admirative du fait que vous ayez fait un déménagement paris-bordeaux dans la journée ! Quand on reste dans la même ville et que l’on n’a pas de route c’est déjà assez long en général, alors là… chapeau pour l’organisation !
    Petite question de curiosité : vous n’avez pas emmené votre lit parce qu’il n’était pas à vous ou pour une autre raison ? A la lecture d’autres articles j’avais cru comprendre que tu l’avais customisé pour le rangement ☺

    • Daphné 23 juillet 2020

      Merci Véronique ! Le lit n’était pas à nous, c’est pour ça que nous ne l’avons pas emmené 😉

  • Yvan CAPISANO 23 juillet 2020

    Peut on connaître le budget final de ce déménagement ?
    Entre achat d’emballage, location de monte-meubles, du véhicule, le carburant et le péage, je pense qu’il vaut mieux passer par un professionnel qui pourra proposer un groupage sur une telle destination.
    J’espère que vous avez payé un bon gueuleton aux amis aidant.

    • Mélanie 6 août 2020

      Non, financièrement ce n’est pas forcément plus intéressant de passer par des pros. Pour notre déménagement Lille-Bordeaux d’il y a quelques années, nous avons fait faire des devis un peu partout et nous nous sommes rendu compte que cela revenait BEAUCOUP moins cher de louer un camion et de tout faire nous-mêmes, avec l’aide (très précieuse) d’amis. Faire appel à des pros, c’est évidemment le plus pratique et le plus efficace quand on en a les moyens, mais ce n’est pas toujours possible.
      Nous n’avons pas loué de monte-meubles, mais nous avons choisi de louer le camion à Lille et de le rendre à Bordeaux pour éviter de devoir remonter à Lille : cela revenait plus cher que de faire l’aller-retour, mais le gain de temps et d’énergie en valait vraiment la peine. C’est une solution que je recommande à toutes les personnes qui doivent faire un déménagement longue distance, lorsque cela est possible.
      En tout cas, je ne savais pas qu’il était possible de louer un monte-meubles, je note précieusement cette information pour le jour où nous quitterons notre appartement actuel, cela pourrait-être pratique 🙂

  • Margaux 24 juillet 2020

    Super article très complet ! J’ai appris des astuces supplémentaires.

    Pour la petite anecdote, je devais déménager le 26 mars, j’avais commencé les cartons mi-mars pour m’avancer. Avec le confinement, le déménagement a été reporté et j’ai donc vécu 2 mois et demi avec des cartons de déménagement dans mon appartement ^^ Le déménagement a finalement eu lieu fin mai.

    Je termine en ajoutant que j’adore encore plus te suivre sur Instagram depuis que tu as emménagé à Bordeaux. C’est ma ville de naissance et cela me rappelle des souvenirs maintenant que je suis installée en Normandie.

    Bonne continuation à vous deux.

  • cecilia_cherieblossom 26 juillet 2020

    Mon dernier déménagement a duré des mois j’en étais malade j’ai horreur de voir ma vie dans des cartons même si ce n’est qu’un temps haha !

  • Helene 29 juillet 2020

    Très chouette article, très complet ! Merci 😊

    • Daphné 29 juillet 2020

      Avec plaisir !

  • Sophia 30 juillet 2020

    Daphné,
    Ton article est super intéressant! Je le garde en mémoire pour un prochain déménagement 🙂

Voir tous les commentaires

Ajouter un commentaire

Suivez-moi sur Instagram @daphnemoreau
Abonnez-vous
à la newsletter
Pas la peine, je suis déjà abonné•e
Fermer