Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet un peu différent de d’habitude et sur lequel je n’avais encore que très peu de connaissances avant l’année dernière : la qualité de l’air intérieur.

L’an dernier, Vincent a reçu une station météo pour Noël (c’était son idée haha) dans le but de mesurer la qualité de l’air à l’intérieur de notre appartement (son côté geek!). Je ne vais pas vous mentir : j’ai carrément levé les yeux au ciel quand Vincent m’a parlé de ce cadeau et j’ai pensé  à l’époque qu’il s’agissait d’un gadget qui serait vite remisé au placard 😉 J’avais tort et vous savez quoi ? Je me suis moi-même prise au jeu ! Je vous en dis plus dans cet article !

J’ai appris que l’air intérieur de notre appartement/maison pouvait avoir un fort impact sur notre santé (asthme, maux de tête, difficulté à se concentrer, perte de patience, etc.) et être en partie responsable de nos problèmes de peau aussi. L’air de nos intérieurs était d’ailleurs souvent plus pollué que l’air extérieur, même à Paris !

Un air intérieur plus pollué que l’air extérieur

La station météo qu’a reçu Vincent calcule le taux de CO2 dans l’air et bien souvent, ce taux est plus élevé à l’intérieur de notre appartement que dans notre rue en plein 3ème arrondissement de Paris. Dingue ! Cela s’explique notamment par le fait que nous rejetons du CO2 lorsque nous respirons mais j’ai appris que, lorsque ce taux dépasse une certaine limite, des effets sur l’organisme se font ressentir comme des maux de tête plus ou moins prononcés et même des difficultés à se concentrer ou à prendre des décisions !

Je suis sûre que vous avez déjà ressenti l’envie pressante de sortir d’un lieu rempli de monde pour vous oxygéner et respirer de l’air pur (une salle de classe ou de réunion après des heures sans ouvrir les fenêtres par exemple). La faute à ce fameux taux de CO2 trop élevé ! Je n’avais jamais pris conscience que le CO2 avait un impact aussi important sur l’organisme, surtout dans mon intérieur. J’avais tendance à beaucoup plus me méfier de la pollution extérieure !

Depuis cette prise de conscience, nous aérons scrupuleusement notre appartement plusieurs fois par jour pour retrouver un niveau de CO2 plus acceptable, ce qui peut parfois prendre 15 à 20 minutes. J’aérais évidemment mon appartement avant mais rarement plus de 5 minutes le matin et/ou le soir.

En mai dernier, lors de notre présence au festival de Cannes cette année avec Dyson, Vincent et moi avons découverte leurs purificateurs d’air de la marque et vous vous doutez bien que notre curiosité a été piquée tout de suite !

Me sachant sensible à ce sujet, Dyson a proposé de m’envoyer il y a quelques semaines leur tout nouveau Pure Hot + Cool qui est disponible depuis aujourd’hui à la vente. Il s’agit d’un purificateur d’air connecté, qui fait aussi ventilateur et chauffage et qui promet de capturer 99,95% des particules polluantes dans une maison. Je vous en dis plus sur ce produit un peu plus bas mais – spoiler alert – on l’adore !

dyson-pure-14

L’impact de la pollution sur la peau et les allergies

Une chose est claire : la pollution n’est pas notre amie ! Elle est en partie responsable de l’acné, de la peau terne, des rougeurs, des irritations, des démangeaisons, de la sécheresse cutanée mais aussi du vieillissement accéléré de la peau.

La pollution a de multiples effets néfastes sur l’organisme avec notamment un potentiel effet cancérigène et de nombreuses réactions d’intolérance pouvant provoquer des allergies. En France, il y a 10 fois plus de personnes allergiques aujourd’hui qu’il y a 50 ans, notamment à cause de la pollution qui fragilise nos organismes.

Comme je le disais plus haut, je pensais être plus à l’abri chez moi qu’à l’extérieur, surtout en vivant à Paris mais ce n’est finalement pas forcément vrai.Nos maisons et appartements sont souvent construits de manière à empêcher le froid de rentrer à l’intérieur avec beaucoup d’isolants et ces derniers vont aussi empêcher les particules de pollution intérieure (bougies, feux de cheminée, animaux, produits ménagers, parfums, produits de beauté etc.) ou les allergènes (pollens, poils des animaux, etc.) de s’évader dans la nature.

C’est pour toutes ces raisons qu’il convient de bien aérer son appartement, pour éviter au CO2 et à la pollution de rester à l’intérieur de chez soi. Le problème c’est qu’en ouvrant la fenêtre, on fait aussi rentrer la pollution extérieure chez soi

Comment diminuer la pollution intérieure ?

Pour réduire la pollution intérieure chez soi, aérer régulièrement est une bonne solution mais faire appel à des purificateurs d’air en est une autre encore plus efficace et surtout complémentaire !

Le pari du Dyson Pure Hot + Cool est d’absorber 99,95% des particules polluantes, mais aussi les virus comme la grippe (testé et approuvé par l’institut Pasteur de Lille) ! Outre le CO2, on peut trouver dans nos intérieurs des particules fines PM2,5 (pollution des moteurs diesel et particules de combustion) et PM10 (poussières, pollens), des composés organiques volatils COV (issus des produits ménagers ou de beauté comme le benzène ou le formaldéhyde) et du dioxyde d’azote NO2 (la pollution des voitures). Toutes ces particules nocives peuvent être captées par le purificateur Dyson !

Nous utilisons le purificateur depuis le début du mois de novembre et nous l’avons totalement adopté ! Il se met en marche automatiquement lorsqu’il détecte de la pollution, afin de purifier l’air. Nous l’avons vu se mettre en route à de très nombreuses reprises ces dernières semaines et souvent aux mêmes moments : lorsque je cuisine, lorsque Vincent utilise sa laque en spray le matin mais aussi quelques minutes après avoir allumé une bougie. A chaque fois qu’il s’est déclenché, nous avons utilisé l’application connectée au purificateur pour en savoir plus sur les raisons de sa mise en route.

dyson-pure-7

L’application Dyson Link est hyper complète et permet de connaître en détail les particules responsables de cette pollution passagère avec un graphique qui permet de déterminer le moment de la journée où le pic de pollution s’est produit. Il est d’ailleurs possible de piloter le purificateur à distance depuis l’application (même en dehors de chez soi et ça s’est canon) : c’est très pratique pour purifier une pièce avant de rentrer chez soi ou pour réchauffer une pièce restée froide après un long week-end en dehors de l’appartement par exemple ! J’adore cette fonctionnalité !

Les mauvaises odeurs et les allergènes

L’autre utilité du purificateur Dyson est sa capacité à absorber les mauvaises odeurs, hyper pratique pour nous qui avons une cuisine ouverte sur l’ensemble de notre appartement. Nous pouvons enfin cuisiner de nouveau du poisson, ce que je ne faisais plus depuis depuis longtemps à cause de l’odeur désagréable qui régnait ensuite.

dyson-pure-15

Enfin, le purificateur Dyson permet également d’absorber les allergènes. Nous n’avons pas vraiment pu tester cette fonctionnalité puisque nous ne sommes pas allergiques et que Pixel ne perd pas ses poils et est hyppo-allergénique (oui oui). En revanche je connais bien les soucis que causent les allergies car ma Maman est allergique au pollen, à la poussière, aux acariens (mais aussi au gluten et au lactose) et j’ai très envie de lui faire tester le Dyson Pure pour avoir son avis aussi. En tout cas, les retours des personnes allergiques sur Internet annoncent une claire amélioration de leur qualité de vie grâce au purificateur.

Les « plus » du Dyson Pure

Le nouveau Dyson Pure Hot + Cool intègre un écran LCD directement sur l’appareil ce qui permet de voir le niveau de qualité de l’air de la pièce en temps réel ou même de savoir quel polluant a été détecté. On peut également voir la température de la pièce et la température « cible » pour le chauffage.

Avec Vincent, nous adorons le fait que l’on puisse facilement déplacer le purificateur d’une pièce à l’autre. Il nous suit le matin dans la salle de bain (pour la réchauffer avant de se doucher, un bonheur en hiver pour moi), la journée dans le bureau et dans la cuisine et le soir dans la chambre à coucher. Contrairement à notre climatiseur, il se fait plus discret, que ce soit par le bruit qu’il émet que par son design beaucoup plus passe partout et épuré 😉

dyson-pure-8

Enfin, le purificateur indique la qualité de l’air extérieur (grâce à la géolocalisation de l’appareil) afin de la comparer à la qualité de l’air intérieur, pour pouvoir aérer au meilleur moment de la journée, lorsque la pollution extérieure est à son niveau minimal (souvent plutôt le matin tôt ou tard le soir.)

En termes d’entretien, il faudra juste à penser à changer les filtres (environ une fois par an selon Dyson) et l’application permet d’ailleurs de suivre leur niveau d’usure pour les remplacer à temps.

Vos astuces pour combattre la pollution

Dites moi tout si vous avez d’autres astuces pour combattre la pollution vous aussi ! Depuis que j’habite à Paris, j’ai encore plus pris conscience de la pollution (notamment lorsque je me démaquille le soir et que le coton est GRIS) mais aussi depuis que nous avons un scooter avec Vincent et que je respire les odeurs des pots d’échappement des voitures et bus lorsque nous roulons…

J’espère que cet article vous aura plu et je vous souhaite une belle fin de semaine & à très vite !

Article en collaboration avec Dyson